Huawei vient d’annoncer une aide de 100 millions de dollars destinée à encourager les jeunes entreprises à utiliser ses services de cloud dans la région Asie-Pacifique. Elle vient ainsi bousculer les 3 plus gros fournisseurs de la région Amazon Web Services, Microsoft Azure, et Alibaba Cloud, dans le but d’en faire partie d’ici 3 ans.

Huawei le plus grand fournisseur d'équipements de télécommunications au monde, a dévoilé une initiative de 100 millions de dollars pour développer ses opérations de services de cloud dans la région Asie-Pacifique lors de son sommet inaugural Huawei Cloud Spark Founders Summit qui s'est tenu à Hong Kong et à Singapour le 3 août 2021.

Le programme connu sous le nom de Spark, vise à attirer 1 000 candidats à la création de start-ups et à financer 100 d'entre elles pour utiliser Huawei Cloud. L’entreprise prévoit ainsi d'entrer dans le peloton de tête des fournisseurs de services de cloud dans la région d’ici 3 ans. "Nous cherchons à devenir l'un des trois premiers fournisseurs de services de cloud dans la région Asie-Pacifique au cours des trois prochaines années", a déclaré Zeng Xingyun, président des opérations de cloud Huawei dans la région, au South China Morning Post à Hong Kong cette semaine. "Dans cinq ans ou plus, nous visons à faire encore mieux que cela".

Cet objectif ambitieux vise à repositionner la société, contrainte de procéder à des ajustements suite aux difficultés rencontrées par ses activités liées aux smartphones et aux équipements de réseau dans le cadre des sanctions commerciales américaines. Les sanctions américaines, couplées à la vente d’une partie de son activité de téléphonie mobile à la suite de cela, ainsi que la pénurie de puces électroniques ont en effet fortement impacté le chiffre d'affaires de l’entreprise. Le constructeur a ainsi enregistré un recul de 29% de son chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année, à 42 milliards d'euros. L'enjeu est de taille pour la société privée Huawei, car les services de cloud public sur le marché de l'Asie-Pacifique devraient atteindre 48,4 milliards de dollars américains cette année, contre 36,4 milliards en 2020, selon un rapport du cabinet d'études technologiques IDC publié en mars.

Huawei Cloud était le deuxième fournisseur de services de cloud en Chine continentale - le deuxième plus grand marché mondial du nuage derrière les États-Unis - au cours du trimestre qui s'est terminé en mars, avec une part de 19,7 %, selon un rapport du cabinet d'études Canalys en juin. Alibaba Cloud a continué à dominer le marché national au cours de la même période, avec une part de 39,8 %.