Le 29 juillet, TotalEnergies et AWS ont annoncé dans un communiqué avoir signé un accord d’aide mutuelle dans les énergies renouvelables et le numérique. L’entreprise française fournira au géant de l’e-commerce de l’électricité renouvelable pour ses opérations. De son côté, Amazon Web Services (AWS) lui proposera son service cloud.

Un accord qui profitera autant à Amazon qu’à TotalEnergies

Un des objectifs de cet accord “est d’aider Amazon à atteindre son engagement d’utiliser 100 % d’énergie renouvelable pour ses opérations d’ici à 2030 et la neutralité carbone d’ici à 2040”, explique TotalEnergies. Pour cela, les deux entreprises ont conclu des contrats d’achat d’électricité. Ils permettront à la firme française de fournir à Amazon 474 MW de capacité de production d’énergies renouvelables aux États-Unis et en Europe. À terme, les deux géants ambitionnent d’étendre cela au Moyen-Orient et à la région Asie-Pacifique.

De son côté, la société américaine aidera le groupe multi-énergies à accélérer sa transition vers le cloud. AWS lui procurera les éléments pour renforcer “la numérisation de ses opérations et l’innovation digitale”. L’expertise de ses services s’avérera utile à la Digital Factory de TotalEnergies, qui a pour mission d’intégrer les transformations numériques dans son processus quotidien. Elle bénéficiera alors de l’infrastructure, de la vitesse, de la fiabilité et des services innovants d’AWS.

Un objectif commun

“TotalEnergies est résolument engagé à réduire ses propres émissions de carbone et à aider ses clients à faire de même dans le monde entier", a déclaré Stéphane Michel, Directeur Général Gaz, Énergies renouvelables & Électricité de TotalEnergies. En début d’année, Total est devenu TotalEnergies, preuve du virage stratégique pris par l’entreprise. Elle a également fait part de sa volonté de ne plus être un groupe pétrolier, mais un groupe multi-énergies. La firme souhaite dédier 2,5 milliards de ses 13 milliards de dollars d’investissement aux renouvelables.

Amazon part également à la conquête de ces énergies. Le géant américain s’est engagé à acquérir 1,5 gigawatt de capacité de production en construisant quatorze nouvelles centrales solaires et éoliennes autour du globe. Le but étant d’alimenter les centres de données de son service cloud.

Malgré tout, TotalEnergies prospère toujours grâce au pétrole et Amazon reste l’entreprise la plus en retard dans la réduction de son empreinte carbone. La société française souhaite l’accompagner sur ce chemin. Elle devrait l’aider à réaliser ses objectifs, notamment d'alimenter l'intégralité de ses entrepôts en énergie renouvelable d’ici à 2025.