Paypal a annoncé la semaine dernière ses résultats du deuxième trimestre. Malgré un chiffre d’affaires en hausse, l’action a perdu 8% en bourse. En cause, la transition de son ancienne société mère, eBay, vers un autre module de paiement qui devrait toucher son chiffre d’affaires jusqu’à la fin de l’année.

PayPal a publié la semaine dernière de très bons résultats financiers pour son deuxième trimestre de l’année avec un chiffre d'affaires net de 6,24 milliards de dollars, contre 5,26 milliards de dollars un an plus tôt. Ses revenus ont ainsi augmenté de 19% d'une année sur l'autre. Le volume total des paiements transitant par sa plateforme a quant à lui augmenté de 40% pour atteindre 311 milliards de dollars, contre 221,7 milliards de dollars en 2020. Cette hausse du volume de paiements s’explique en partie grâce au succès de son application Venmo, qui a commencé à prendre en charge les services de cryptomonnaies en avril, et a vu le volume des paiements qui y transitent augmenter de 58 %, pour 58 milliards de dollars.

Autre motif de satisfaction pour la société californienne, celle-ci a recruté au cours du trimestre 11,4 millions de nouveaux comptes lui permettant d’atteindre les 403 millions de comptes actifs. « Dans la foulée d'une année record, nous avons continué à générer de solides résultats au deuxième trimestre, reflétant certaines des meilleures performances de notre histoire », a déclaré Dan Schulman, PDG de PayPal. « Notre plateforme prend désormais en charge 403 millions de comptes actifs, avec un taux d'exécution TPV (le volume de paiements total) annualisé d'environ 1,25 billion de dollars. Il est clair que PayPal est devenu un service essentiel dans l'économie numérique émergente. »

Malgré ces excellents résultats, l’entreprise à tout même déçu en bourse. Les analystes qui attendaient 6,27 milliards de dollars au lieu des 6,24 milliards réalisés, ont lourdement sanctionné le titre (-8%) suite à l’annonce des résultats. Le bénéfice net du deuxième trimestre a quant à lui chuté de 23% à 1,18 milliard de dollars, contre 1,53 milliard de dollars l’année précédente. PayPal indique qu'eBay, son ancienne maison mère, est en train de quitter sa plateforme pour une autre société, Adyen, entraînant ainsi un « retard à court terme » sur sa croissance. Pour le troisième trimestre, PayPal s'attend donc à un chiffre d'affaires en deçà des attentes avec un chiffre d’affaires compris entre 6,15 et 6,25 milliards de dollars, incluant un impact négatif de 465 millions de dollars dû à la migration d’eBay. La société estime que la transition d'eBay vers son nouveau module de paiement sera achevée d'ici la fin du troisième trimestre. Fin 2021, eBay devrait représenter moins de 3% du chiffre d'affaires de Paypal.

Une fois débarrassée d’eBay, les perspectives à long terme s’annoncent tout de même positives pour l'entreprise. La société de paiement mobile a fait un grand pas dans la crypto' au cours l'année dernière, permettant aux utilisateurs aux États-Unis d'acheter, de vendre et de payer avec des cryptomonnaies. Avec son réseau de 32 millions de détaillants, les ambitions cryptographiques de PayPal ont positionné l'entreprise comme un rival de Coinbase, l'échange cryptographique le plus populaire du pays. PayPal a également étendu ses offres aux consommateurs, avec l'acquisition de Honey ou encore l’offre de financement "acheter maintenant, payer plus tard" fin 2020.

Divers mouvements qui la rapprochent un peu plus de sa mutation vers une super-application similaire à ce que proposent Alipay ou Wechat en Chine et qui devraient lui apporter de nouvelles sources de revenus dans un futur proche.