Les créateurs de contenus pourraient prendre encore un peu plus de place dans la stratégie de Facebook. Le 14 juillet 2021, Mark Zuckerberg a indiqué que d’ici 2022, l’entreprise aura investi un milliard de dollars dans la création de programmes destinés à les rémunérer. Cela vise également à les récompenser de leurs investissements sur les plateformes sociales.

Facebook tente d’attirer de nouveaux créateurs avec ces programmes

Récemment, Facebook intensifie le déploiement de nouveaux outils pour les créateurs de sa plateforme, comme Bulletins ou encore Live Audio Rooms. Il en va de même sur Instagram, où de nouvelles fonctionnalités de rémunération ne cessent de voir le jour. Cette enveloppe d’un milliard de dollars vise à étendre les programmes déjà existants.

“Cet investissement comprendra de nouveaux programmes de bonus qui rémunèrent les créateurs éligibles pour avoir atteint certaines étapes lorsqu’ils utilisent nos outils de création et de monétisation. Nous fournirons également un financement de démarrage aux créateurs pour produire leur contenu. Notre objectif est d’aider autant de créateurs que possible à trouver un succès durable et à long terme sur nos applications”, explique l’entreprise.

Ainsi, certains créateurs se verront distribuer des bonus lorsqu’ils utilisent les programmes de monétisation de vidéos de Facebook avec des publicités. Par ailleurs, l’entreprise avait déjà présenté quelques nouveautés aux créateurs de Facebook Gaming, qui recevront, eux aussi, des bonus au rythme qu’ils accumulent des étoiles. Ces dernières permettent de faire un don à la personne de son choix pour lui exprimer son soutien.

De nouveaux programmes de rémunération voient le jour sur Instagram. Image : Facebook

Instagram aussi se voit offrir des nouveautés. Les créateurs américains adhérant au programme de monétisation des vidéos d’IGTV pourront toucher une part de revenus sur les publicités diffusées lors de leurs vidéos. Toujours aux États-Unis, des bonus seront distribués aux meilleurs créateurs de Reels.

Par ailleurs, le mois dernier, de nouveaux éléments de récompenses dans le système de badge d’Instagram ont été introduits. À chaque objectif atteint par un créateur, il gagne de l’argent supplémentaire. Outre cela, il pourra également toucher des commissions grâce au système d’affiliation introduit par l’entreprise.

"Investir pour les créateurs n'est pas nouveau pour nous, mais je suis ravi d'étendre ce travail au fil du temps", a ajouté Mark Zuckerberg dans son message, en promettant "plus de détails bientôt".

Des critères d’éligibilité aux programmes mis en place

Si tout n’a pas encore été révélé à propos de ces programmes, quelques détails ont été énoncés quant à l’éligibilité. D’une part, Facebook vise les créateurs qui offrent du contenu authentique et de qualité. Par ailleurs, l’entreprise insiste, ces bonus ont été "développés pour soutenir les créateurs de toutes tailles dans un large éventail de secteurs verticaux, avec des opportunités de revenus pour une variété de contenu sur nos applications”. Ils ont donc pour but d’être accessibles à un maximum de créateurs. D’autre part, la plateforme sociale aura des exigences qu’elle qualifie comme "faciles à comprendre”.

Ces nouveaux programmes sont déployés au moment où la concurrence entre les plateformes sociales s’intensifie. L’un des principaux concurrents de Facebook, TikTok, place lui aussi les créateurs au centre de sa stratégie de développement. L’année dernière, il a, lui aussi, réservé une enveloppe de 200 millions de dollars pour rémunérer les créateurs de contenus présents sur sa plateforme.