La certification Twitter peut être un véritable casse-tête. D'abord, parce que le processus de demande n'est ouvert que trop rarement. Ensuite, parce que lorsque le badge leur est refusé, les usagers n'ont aucune explication de la part du réseau social. Ce second point est néanmoins sur le point de changer. C'est sur son compte Twitter, ce 9 juillet 2021, que l'oiseau bleu a fait savoir qu'il enverrait désormais des e-mails expliquant pourquoi la certification n'a pas été obtenue.

Twitter devient plus transparent sur les raisons qui expliquent le rejet de certification

Après avoir mis son processus de certification en pause pendant trois ans et demi, Twitter avait décidé de le relancer au mois de mai 2021. Dix jours seulement après sa remise en service, il a été une nouvelle fois mis à l'arrêt, avant d'être ouvert à nouveau trois jours plus tard... Et remis encore en pause.

Des va-et-vient incessants qui s'expliquent sûrement par la forte demande des utilisateurs. Beaucoup souhaitent recevoir leur badge bleu, et n'hésitent pas à envoyer des demandes pour y parvenir. Seulement voilà... La grande majorité des usagers se fait systématiquement refusée l'accès au tant convoité badge de certification et ce, sans pouvoir en comprendre les raisons. Il faut dire que Twitter n'a jamais pris la peine d'expliquer à ses usagers pourquoi ils ne répondaient pas aux critères permettant d'avoir droit à la certification. Dans ces circonstances, difficile de corriger ou d'améliorer les points qui permettraient d'enfin avoir accès au Graal.

Cette situation est néanmoins sur le point de changer. Alors que Twitter s'apprête à relancer (pour la énième fois cette année) son processus de certification, il a fait savoir que des explications aux refus seraient désormais fournies aux usagers.

"Nous avons entendu vos retours selon lesquels nous pouvons être plus clairs sur les raisons pour lesquelles une demande de certification n'a pas été approuvée. Les e-mails de décision donneront désormais plus de contexte sur les raisons pour lesquelles les demandes ne répondent pas à nos critères", a expliqué le réseau social sur son compte.

B. Byrne, chef de produit de la certification chez Twitter, a quant à lui détaillé : "Nous savons que les courriels de rejet génériques étaient source de confusion et de frustration pour les usagers, aussi l'ajout d'informations plus précises dans les e-mails sur les décisions de vérification a été une priorité absolue pour notre équipe".

C'est évidemment une bonne nouvelle pour les utilisateurs de Twitter qui pourront désormais comprendre pourquoi leur compte n'est pas éligible à la certification.