En quête perpétuelle d'innovations pour rendre sa plateforme plus sûre pour l'ensemble de ses usagers, Instagram teste actuellement une nouvelle fonctionnalité ayant pour objectif de limiter le cyberharcèlement. Celle-ci permet notamment de bloquer les espaces commentaires à des groupes entiers d'individus, rapportent nos confrères de Social Media Today, ce 8 juillet 2021.

Limits, la nouvelle fonctionnalité pour mieux contrôler l'espace commentaire

Cette nouvelle fonctionnalité a été relayée par le spécialiste en réseaux sociaux Matt Navarra. Comme le prouvent les captures d'écran qu'il a publié, certains utilisateurs d'Instagram voient désormais apparaître une fonctionnalité baptisée "Limits" dans leurs paramètres de confidentialité. Grâce à elle, ils peuvent choisir de limiter temporairement les commentaires et messages indésirables provenant de certains groupes d'individus.

Par défaut, deux options sont proposées : bloquer les commentaires aux personnes qui ne vous suivent pas, ou bloquer les commentaires aux personnes qui vous suivent depuis peu. Instagram précise également qu'il pourra recommander des groupes de comptes que les utilisateurs pourraient vouloir limiter, en fonction des activités détectées.

La durée de cette limitation peut également être choisie par l'utilisateur : une, deux, trois semaines... C'est à l'utilisateur de sélectionner le temps qui lui conviendra le mieux. Notons que rien n'indique, à l'heure actuelle, qu'il sera possible d'appliquer ces restrictions à durée indéterminée.

Enfin, Instagram précise que les commentaires publiés par ces groupes d'individus seront automatiquement masqués. L'utilisateur visé pourra néanmoins les consulter de son côté, et les faire apparaître, s'il le désire, en les validant manuellement.

Comment Instagram lutte-t-il contre le cyberharcèlement ?

Encore en phase de test, cette nouvelle fonctionnalité s'inscrit dans les efforts menés par Instagram pour lutter contre le cyberharcèlement sur sa plateforme. Une lutte qui ne date pas d'hier. Au mois d'avril 2021, le réseau social dévoilait déjà de nouveaux outils pour lutter contre les abus dans les messages privés. En octobre 2020, il étendait également la portée de ses avertissements pour limiter l'intimidation sur sa plateforme : toute personne écrivant un commentaire malveillant sur une publication d'autrui recevrait, à partir ce jour-là, une notification des bons codes sociaux à adopter.