Au début du mois de juin, Jeff Bezos a annoncé qu'il s'envolerait pour l'espace le 20 juillet, avec son frère Mark, avec la fusée la fusée New Shepard. Finalement, Richard Branson sera peut-être plus rapide que lui. Virgin Galactic vient d'annoncer que le fondateur de l'entreprise ferait partie du prochain vol d'essai de la fusée SpaceShipTwo Unity le 11 juillet 2021.

Richard Branson décollera le 11 juillet avec Virgin Galactic

La mission Unity 22 de Virgin Galactic sera seulement le quatrième vol avec équipage de la société. Cette mission sera la première à transporter un équipage complet avec deux pilotes et quatre spécialistes de mission dans la cabine. Vous l'aurez deviné, l'un de ces passagers sera donc le fondateur de l'entreprise, Richard Branson. En participant à ce vol, Richard Branson souhaite devancer Jeff Bezos et tester l'expérience qu'il proposera dans quelques mois aux touristes spatiaux.

Suite au dernier vol d'essai du 22 mai 2021, Virgin Galactic affirme que tous les voyants sont au vert pour lancer cette nouvelle mission spatiale. Ce dernier essai a été effectué depuis le Spaceport America de Virgin au Nouveau-Mexique. Un vol initialement prévu en décembre, mais retardé à cause d'un problème technique : les moteurs de la SpaceShipTwo ne voulaient pas s'allumer. Aujourd'hui, l'entreprise estime être prête à franchir une nouvelle étape pour proposer des vols commerciaux aux touristes spatiaux.

Objectif de la mission : tester l'expérience des futurs touristes spatiaux

Le lancement du 11 juillet 2021, auquel Richard Branson prendra part, permettra notamment de se concentrer sur l'environnement de la cabine du vaisseau spatial, le confort des sièges, l'expérience de l'apesanteur et les vues de la Terre que le vol peut offrir aux touristes spatiaux. Aux côtés de Richard Branson, il y aura l'astronaute instructeur en chef de Virgin, Beth Moses, chargé de superviser l'exécution du vol d'essai. Colin Bennett, ingénieur principal des opérations, sera également présent, ainsi que Sirisha Bandla, vice-présidente des opérations.

Virgin Galactic a promis de diffuser un flux en direct sur son site web pour permettre aux amateurs de suivre le décollage et l'intégralité du vol depuis la cabine, sur Facebook, Twitter et YouTube. Le livestream commencera le matin du 11 juillet, mais il faudra être patient, le vol pourrait bien être retardé en fonction des conditions météorologiques et techniques. Si la mission se déroule comme prévu, Virgin Galactic a l'intention de mettre ses premiers billets à vendre dans la foulée pour commencer les vols avec des touristes spatiaux dès l'année prochaine.