Le 30 juin 2021, TikTok a annoncé dans un communiqué relayé par South China Morning Post avoir supprimé plus de 11 millions de comptes au premier trimestre 2021. Un peu plus de 7 millions d’entre eux ont été exclus car les utilisateurs n'avaient pas l’âge requis pour utiliser le réseau social. Le rapport indique également que 8,54 millions de vidéos ont été effacées aux États-Unis sur les trois premiers mois de 2021. Parmi elles, 36,8% l’ont été pour des raisons de sécurité, 21,1% pour activités illégales et 15,6% pour nudité et sexualité.

Aux États-Unis, avec la loi sur la protection de la vie privée des enfants, pour collecter des données d’une personne de moins de 13 ans, l’accord parental est nécessaire. Toutefois, beaucoup contournent ce prérequis pour créer des comptes sur TikTok, mais aussi sur Youtube ou Instagram. L’année dernière, le New York Times estimait que plus d’un tiers des utilisateurs quotidiens de TikTok étaient âgés 14 ans ou moins.

Dans la même catégorie

TikTok enchaîne les fonctionnalités visant à protéger les données des enfants

En février 2019, TikTok a écopé d’une amende de 5,7 millions de dollars pour avoir violé la loi sur la protection de la vie privée des enfants. Le réseau social collectait des données comprenant des noms, des e-mails ou encore la localisation des utilisateurs tout en laissant leurs profils publics. Dans la foulée, la filiale de ByteDance a lancé « TikTok pour les jeunes utilisateurs » et a ainsi proposé davantage de dispositifs de sécurité et de protection de la vie privée. Une version restreinte de l’application empêche le partage d’informations personnelles, la publication de vidéos ou de commentaires. Aussi, le contenu affiché est limité. Un an plus tard, en février 2020, TikTok a mis en place un contrôle parental.

Comme le veut le dicton, jamais deux sans trois et en janvier 2021, TikTok a encore fait un pas de plus vers la protection des données des plus jeunes. Les commentaires sur le contenu publié par les utilisateurs d’entre 13 et 15 ans sont désormais uniquement accessibles à leurs amis. Les publications des enfants de moins de 16 ans ne peuvent plus être partagées via les fonctionnalités Duet et Stitch. Pour les 16 et 17 ans, ces deux fonctionnalités sont paramétrées par défaut sur « amis ». Enfin, les vidéos des enfants de moins de 16 ans ne peuvent plus être téléchargées.

En avril 2021, le même son de cloche a commencé à sonner au Royaume-Uni. Une ancienne commissaire à l‘enfance en Angleterre a porté plainte contre TikTok au motif d’avoir illégalement collecté des données personnelles de millions d’enfants en Europe et au Royaume-Uni.