L’application d’apprentissage de langues Duolingo a complété le 28 juin le prospectus d’introduction en bourse, un document qui constitue une passerelle entre l’information privée et publique. Il contient les éléments essentiels nécessaires à de potentiels investisseurs. Selon CNBC, l’entreprise prévoit de s’inscrire au Nasdaq, le deuxième plus important marché d’actions des États-Unis, sous le symbole “DUOL”.

Duolingo, un succès grandissant

Pour Duolingo, les voyants sont au vert depuis sa création en 2012. Petit à petit, l’application s’est imposée comme le leader sur le marché de l’apprentissage des langues en ligne. Aujourd’hui, elle revendique plus de 500 millions d’utilisateurs dans 194 pays différents. En cause, le système de la plateforme, qui se base sur la ludification. Cela signifie qu’il utilise des mécanismes empruntés aux jeux pour apprendre plus facilement.

Ces derniers mois, la multiplication des confinements à travers le monde mêlé au désir de tirer profit de ce temps chez soi a poussé de nombreuses personnes à se tourner vers des technologies éducatives appelées EdTech. Elles permettent d’apprendre d’une manière innovante et cherchent à révolutionner la formation par des contenus interactifs, ludiques et en ligne. Séduits par cette idée, plus de 30 millions d’individus ont commencé à apprendre une langue sur Duolingo durant la pandémie.

L’introduction en bourse : la suite logique pour Duolingo

Si l’application est gratuite, cela n’empêche pas de nombreux utilisateurs de s’offrir la version payante. Ces abonnements constituent la grande majorité des revenus de Duolingo. En 2020, le géant de l’EdTech a généré 73% de son chiffre d’affaires grâce aux bénéfices issus de ces souscriptions. Par ailleurs, la publicité lui a également rapporté gros, tout comme le test de certification de langue payant Duolingo English Test, qui représentent respectivement 17% et 10% de son chiffre d’affaires de l’année dernière.

Son modèle économique semble être efficace, car en 2020, ses revenus ont augmenté de 129% pour atteindre 161,7 millions de dollars. Cependant, Duolingo a enregistré des pertes en légère hausse, atteignant 15,6 millions de dollars. Malgré tout, au cours du premier trimestre 2021, ses bénéfices se sont élevés à 55,4 millions de dollars, soit une augmentation de 97% par rapport à la même période l’année précédente.

Ainsi, l’introduction en bourse est la suite logique pour une start-up florissante comme Duolingo. À ce jour, la firme a levé 183,3 millions de dollars sous forme de capital-risque, un investissement apporté au profit d’une jeune entreprise par des investisseurs. Ces levées de fonds réalisées discrètement permettent à la plateforme de dessiner son avenir, et désormais d’être valorisée à 2,4 milliards de dollars.