Mastercard et Visa ont annoncé avoir conclu de nouveaux partenariats pour déployer plus largement l’authentification biométrique. Des nouveaux accords qui pourraient leur permettre de tirer profit de cette tendance émergente.

Des nouveaux partenaires aux côtés de Visa et Mastercard pour s’ouvrir à d’autres marchés

Les deux entreprises s'ouvrent davantage à la biométrie. D’un côté, Mastercard s’associe à FinGo, la première plateforme d’authentification d’identité biométrique et de paiement au monde. Ce partenariat permettra à cette dernière d’accéder aux services de passerelle de paiement Mastercard Paiements Services Gateway (MPSG) en marque blanche, c’est-à-dire qu’elle pourra utiliser des éléments de Mastercard sans citer la firme.

Ainsi, FinGo pourra proposer ses services et étendre sa présence en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Asie-Pacifique, en Australie et en Amérique du Nord. Dans le cadre de sa collaboration avec Mastercard, l’entreprise intégrera le service de tokenisation MPSG afin de stocker de manière sécurisée les données personnelles associées à chacune des transactions. Les utilisateurs enregistrés pourront alors payer en scannant leur empreinte digitale, ce qui rendra les paiements plus sûrs et rapides.

De son côté, Visa va apporter une solution d’identification biométrique à l’Abu Dhabi Islamic Bank (ADIB), la première pour les transactions de commerce électronique aux Émirats arabes unis (EAU). Grâce à cela, les clients de la banque pourront valider leurs paiements à partir de l’application mobile ADIB et vérifier leur identité grâce à la reconnaissance faciale et aux empreintes digitales.

Les investissements des deux concurrents dans cette région du monde apparaissent alors que l’État fédéral des EAU a annoncé l’utilisation de la reconnaissance faciale pour permettre aux citoyens d’accéder aux services publics. Avec ces partenariats, les deux entreprises ont tout à gagner, car selon Business Insider, le secteur de la biométrie devrait atteindre 82,8 milliards de dollars d’ici 2027.