Patrick Drahi est le fondateur du groupe européen Altice, la maison-mère de SFR en France. Le 10 juin 2021, il a décidé de prendre une participation de 12,1% au capital de BT Group (ex-British Telecom). Une société qui compte plusieurs dizaines de millions d'abonnés outre-Manche. L'opération valorisée à 2,5 milliards d'euros permet au milliardaire français de devenir le principal actionnaire du groupe.

Patrick Drahi investit 2,5 milliards d'euros chez BT Group

Avec Altice UK, une société fraîchement créée pour l'occasion, Patrick Drahi a pris une belle part au sein du capital de BT Group. La nouvelle a vraisemblablement bien été accueillie par les autres investisseurs à Londres puisque le cours de l'action BT Group a atteint une croissance de 6% sur cette journée du 10 juin.

Dans son communiqué de presse publié le même jour, Altice UK précise que : "Altice tient le conseil d'administration et l'équipe de direction de BT en haute estime et soutient leur stratégie », indique l'entreprise. Nous tenons à informer le conseil d'administration que nous n'avons pas l'intention de faire une offre publique d'achat".

Patrick Drahi va pouvoir mettre à profit son expertise dans le domaine de la fibre optique pour accélérer son développement au Royaume-Uni. Le milliardaire précise qu'à moyen terme, Altice UK pourrait avoir un véritable rôle opérationnel au sein de BT Group.

L'entreprise britannique a pour objectif de fournir une offre de fibre optique à 25 millions de foyers et entreprises britanniques d'ici 2026. Un plan ambitieux. L'appui, opérationnel et financier, d'Altice UK et de Patrick Drahi ne seront probablement pas de trop. Le coût total de ce développement est estimé à 15 milliards de livres (17,5 milliards d'euros).

Le déploiement de la fibre optique va s'accélérer au Royaume-Uni

BT Group a également communiqué sur l'arrivée d'Altice au sein du capital en écrivant ceci : "nous souhaitons la bienvenue à tous les investisseurs qui reconnaissent la valeur à long terme de notre entreprise et le rôle important qu'elle joue au Royaume-Uni. Au fil des années, nous progressons dans la mise en œuvre de notre stratégie et de notre plan. Nous sommes convaincus qu'Altice va pouvoir nous accompagner dans ce développement".

En plus du réseau de BT Group, les habitants du Royaume-Uni pourraient avoir accès à la fibre optique grâce à Google. En effet, le géant américain prévoit de relier avec Grace Hooper, un projet de câble sous-marin, les États-Unis (New York), l'Espagne (Bilbao) et le Royaume-Uni (Bude). Grace Hopper. Le géant de Mountain View explique que : "de nos jours, alors que nos méthodes de travail, de jeu et de connexion sont de plus en plus numériques, une connectivité fiable est plus importante que jamais".