C'est à l'occasion du Global Smart Logistics Summit qui s'est tenu ce jeudi 10 juin 2021 que Cheng Li, directeur de la technologie pour le groupe Alibaba, a annoncé que son entreprise allait commencer à développer ses propres camions autonomes. Pour cela, le géant chinois va travailler en partenariat avec Cainiao, sa filiale spécialisée dans la logistique.

Alibaba parie sur une stratégie de livraison entièrement automatisée

D'après Cheng Li, "la conduite autonome est en train de devenir l’un des piliers technologiques de l’ère numérique". Plus encore, le CTO d'Alibaba pense qu'à "l'avenir, l'intégralité de la filière de distribution sera automatisée de manière pratique, jouant ainsi un rôle clé dans le secteur de la logistique intelligente". C'est pourquoi le géant chinois est prêt à investir dès à présent dans le développement de ses propres camions autonomes.

Pour l'heure, le montant de cet investissement n'a pas été dévoilé. De la même façon, aucun autre détail ou même de calendrier de déploiement n'ont été divulgués. Il faudra sans doute faire preuve de patience avant de voir les premiers résultats de ce nouveau projet.

Au-delà du développement de camions autonomes, Alibaba et Cainiao prévoient également de mettre en circulation 1 000 petits robots de livraison autonomes dès cette année. Ce sont évidemment les modèles Xiaomanly, présentés en septembre 2020, qui ont été choisis. Capables de transporter jusqu'à 50 colis en même temps et de parcourir une centaine de kilomètres en une seule fois, ces robots pourraient assurer la livraison de 500 colis par jour dans un même quartier ou sur un même campus.

La course à la livraison autonome s'accélère

Si Alibaba semble déjà bien avancé sur le sujet de la livraison autonome, il est loin d'être le seul à s'y intéresser. Nous pensons notamment à Aurora qui s'est récemment associée à Volvo pour développer des camions autonomes en Amérique du Nord, ou encore à Daimler qui, il y a quelques mois, a fait un pas de plus vers le déploiement de camions autonomes.

De son côté, Amazon a racheté Zoox, une startup spécialisée dans les véhicules autonomes, pour un milliard de dollars en juin 2020. Avec cette acquisition, le géant américain de eCommerce confirmait ses ambitions ainsi que son très sérieux investissement dans le secteur de la livraison autonome. D'ailleurs, la même année, Amazon étendait le test de Scout, son robot autonome de livraison du dernier kilomètre, à deux nouvelles villes.