En Californie, un juge a abandonné les poursuites judiciaires pour corruption à l’encontre de Thomas Moyer, le dirigeant de la sécurité chez Apple. Ces dernières pesaient sur lui depuis novembre 2020 après une enquête débutée un peu plus d'un an plus tôt, au cours de l’été 2019.

Thomas Moyer a ainsi été accusé d’avoir voulu convaincre le capitaine du comté de Santa Clara ainsi que son shérif adjoint de lui fournir quatre permis de port d’arme destinés à des employés d’Apple ; pour rappel, ces permis sont obligatoires dans l'État de Californie pour avoir le droit de détenir une arme. Pour cela, le dirigeant de la firme aurait proposé près de 200 iPad aux policiers, soit l’équivalent de 70 000 dollars, une somme bien au-dessus du prix total des permis de port d’arme.

Finalement, aucun chef d’accusation n’est retenu contre Moyer. Le juge en charge de l’affaire, Eric S. Giffon, considère en effet ces allégations comme de « pures spéculations » qui ne sont « pas soutenues par les preuves présentées au grand jury ». Selon les différents éléments de l’enquête, le dirigeant de la marque à la pomme a bel et bien proposé les iPad, mais il pensait que les permis de port d’arme avaient déjà été approuvés puisqu’il était en discussion avec les policiers depuis plus d’un an déjà. Par ailleurs, il souhaitait offrir les tablettes à l’ensemble du commissariat et pas seulement aux deux hommes avec qui il s’était entretenu, ce qui va dans le sens de la réglementation chez Apple pour les donations.

De son côté, la firme de Cupertino a mené une enquête interne au mois de novembre dernier, et elle en est venue à la même conclusion puisqu’aucune preuve de mauvaise intention n’a pu être confirmée. À la tête de la sécurité d’Apple depuis novembre 2018, Thomas Moyer travaille au sein de l’entreprise depuis près de 15 ans. « Je remercie la Cour d'avoir examiné cette affaire avec autant d'attention, et de m'avoir permis d'avancer dans ma vie. Je tiens également à remercier Apple, mes amis et ma famille pour leur soutien indéfectible », a-t-il déclaré, soulagé, après avoir appris que le juge rejetait les accusations pesant à son encontre.