Après Shenzhen à l'automne 2020, c'est au tour de Pékin d'avoir le droit à sa loterie géante avec l'équivalent de 5 millions d'euros à gagner en yuan numérique. CNBC rapporte que la capitale chinoise s'apprête à déployer le plus grand test du yuan numérique jamais entrepris. Le gouvernement de Xi Jinping avait prévenu qu'en 2021, Pékin, Shanghai et le Guangdong allaient tester le yuan numérique à grande échelle.

Une loterie géante démarre à Pékin

Pour gagner l'un des 200 00 lots mis en jeu par le gouvernement chinois, les habitants de Pékin peuvent utiliser deux applications bancaires différentes. Ils ont jusqu'au 7 juin pour s'inscrire. Il s'agit d'un nouveau test grandeur nature pour la Chine, après bientôt sept années de travail et de développement autour du yuan numérique. Selon Li Bo, gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine : "au fil des mois, la banque centrale va élargir la portée des projets pilotes et permettra bientôt aux visiteurs internationaux des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022 de l'utiliser".

La Chine n'est plus très loin d'un déploiement national officiel de sa monnaie numérique. C'est probablement une question de mois. Pour faciliter l'accès au yuan numérique, le pays a même déjà mis en place des distributeurs de yuan numérique dans plusieurs grandes villes, comme à Pékin. En février 2021, la ville de Chengdu, située dans le sud-ouest de la Chine, a également distribué l'équivalent de 40,2 millions de yuans en monnaie numérique. Depuis fin 2019, la Chine accélère réellement sur ce sujet de monnaie numérique de banque centrale (MNBC).

Le yuan numérique va bouleverser la Chine et le monde

Avec l'envergure que prend ce projet, certains se demandent même si le yuan numérique ne pourrait pas détrôner WeChat Pay et Alipay en Chine. À l'inverse, certains observateurs estiment que l'avenir du yuan numérique n'est pas assuré compte tenu du fait que les consommateurs et les commerçants chinois se sont déjà adaptés à AliPay et à WeChat Pay. Un nouveau moyen de paiement en monnaie numérique signifierait encore une nouvelle application sur le smartphone, ce qui n'est pas du goût de tous. Pourtant les MNBC sont très certainement l'avenir des monnaies mondiales.

Pékin s'est récemment associé à SWIFT pour accélérer le déploiement international du yuan numérique. Pour rassurer le monde, Li Bo a réaffirmé il y a quelques semaines que le yuan numérique était destiné à un usage domestique et non à une tentative de remise en cause de la domination du dollar américain. Il précisait en avril que : "l'internationalisation du yuan numérique n'a pas pour objectif de remplacer le dollar américain, l'euro ou toute autre monnaie international. Je pense que notre objectif est de permettre au marché de choisir et de faciliter le commerce et les investissements internationaux".