Alors que l'offre Starlink est d'ores et déjà disponible en France en "édition limitée", l'Allemagne pense déjà à subventionner l'achat du matériel proposé par Starlink, pour tenter de réduire la fracture numérique sur son territoire. Comme l'explique Reuters, c'est une réalité : les nombreuses zones rurales du pays ont un très mauvais accès à Internet. Le réseau par satellite proposé par Starlink pourrait être la solution et ce n'est pas Elon Musk qui dira le contraire.

L'Allemagne aimerait réduire la fracture numérique grâce à Starlink

C'est justement la raison d'être de Starlink, un réseau qui comptera bientôt 42 000 satellites dans l'espace : balayer la frontière entre les grandes villes et les zones rurales et offrir un accès à Internet à tous et ainsi réduire la fracture numérique. Le fondateur de SpaceX présentait justement ses ambitions il y a quelques mois en disant ceci : "nous allons permettre de connecter les régions du monde les plus reculées. De manière responsable, nous souhaitons augmenter la densité de données mondiales pour répondre aux besoins des entreprises actuelles".

Une offre de réseau par satellite comme celle proposée par l'entreprise d'Elon Musk, peut justement répondre à ce grand enjeu mondial qui consiste à réduire la facture numérique. L'Allemagne est largement confronté à ce problème. Si le pays compte beaucoup de grandes villes (près de 80 villes de plus de 100 000 habitants disposant d'offres d'accès à Internet plurielles), il y aussi beaucoup de zones rurales extrêmement mal desservies.

Une subvention de 500 euros pour aider les ruraux allemands ?

L'Allemagne est souvent pointée du doigt pour ses nombreuses zones blanches. Ils sont par exemple beaucoup plus nombreux qu'en France. L'offre proposée par SpaceX pourrait être la solution pour une connexion Internet viable sur l'ensemble du territoire et atténuer la fracture numérique sur le territoire. Selon le gouvernement, subventionner une offre comme celle de Starlink pourrait donc être la solution pour offrir un accès Internet à tous citoyens du pays. Cela, malgré le coût onéreux du service proposé par Starlink.

En effet, la première offre proposée par l'entreprise coûte 499 euros, pour l'installation du matériel et 99 euros par mois, pour l'abonnement mensuel. C'est cher, mais c'est innovant. Pour réduire la fracture numérique, l'Allemagne pourrait donc verser jusqu'à 500 euros (l'équivalent du coût de l'équipement) à chaque foyer qui en ferait la demande. L'abonnement mensuel ne serait pas éligible à cette potentielle subvention. Malgré la bonne volonté de l'Allemagne et une subvention éventuelle de 500 euros, l'abonnement à 99 euros par mois pourrait refroidir les ruraux allemands.