Mardi 1er juin 2021, Twitter a annoncé que les publicités allaient bientôt être testées dans les Fleets, un format éphémère, similaire aux stories que l’on peut voir sur Facebook, Instagram, ou encore LinkedIn. Le but est que la fonctionnalité s’inscrive dans la lignée de Twitter Blue, Tip Jar et des Super Follow et puisse être, à son tour, monétisée.

Twitter veut monétiser les Fleets

Alors que les Fleets ne sont arrivés qu’il y a quelques mois, Twitter envisage déjà d’y ajouter des publicités. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie visant à offrir plus d’options aux annonceurs, avec lesquels il s’est associé dans le cadre de ce qu’il décrit comme une “expérience”. “Les publicités dans les Fleets sont comme des panneaux d’affichage plein écran pour les annonceurs”, déclarent Justin Hoang, chef de produit du réseau social, et Austin Evers, chef du marketing produit mondial.

démonstration d'une publicité dans les fleets de twitter

Les publicités dans Fleets pourraient offrir de nouvelles opportunités aux annonceurs. Crédit : Twitter

Comme pour les publicités dans les Reels d’Instagram, celles dans les Fleets pourront durer jusqu’à 30 secondes. Il sera également possible pour les annonceurs de les afficher sous forme d’image et d’ajouter un lien, accessible en balayant vers le haut de l’écran (le fameux “swipe up”). Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs de Twitter pourront en savoir plus sur le produit présenté.

Par ailleurs, les publicités dans les Fleets seront les premières à apparaître en plein écran sur l’application. Ce format, qui captive l’attention des utilisateurs, est généralement celui que les annonceurs préfèrent et privilégient. “En s’appuyant sur des recherches, nous savons que plus de 75 % de personnes déclarent aimer les publicités dans ce format et parmi celles qui utilisent les Fleets, 73 % d’entre elles déclarent parcourir ce que les autres partagent”, indique le réseau social sur son blog.

Ainsi, il n’est pas surprenant de voir Twitter tester ce format de publicité, très populaire sur TikTok, Instagram et Facebook. En revanche, il est plus étonnant de voir le réseau social tester la monétisation des Fleets, qui semblent être utilisés par assez peu d’utilisateurs. Cela laisse malgré tout entendre que l’entreprise prend les devants en tirant profit de ce format, et que de nouvelles améliorations pourraient arriver. Il reste à voir si cela incitera plus d’utilisateurs à utiliser cette fonctionnalité.