Microsoft et le groupe italien de défense Leonardo ont récemment annoncé un partenariat visant à garantir la cyberprotection des données et des services pour les actifs stratégiques du pays.

Leonardo et Microsoft s’unissent pour contribuer au développement numérique de l’administration publique italienne, dans le domaine de l'innovation et de la cybersécurité. Les deux entreprises coopéreront pour développer de nouveaux projets de transformation numérique des infrastructures nationales les plus critiques, en se concentrant sur la protection des données des citoyens et l’utilisation de technologies et solutions avancées en matière de cloud computing.

L'accord s’inscrit dans le développement du Pôle Stratégique National mis en place par le gouvernement italien pour accélérer la numérisation des centres de données de l'administration publique. Dans le cadre de cette alliance, Leonardo agira en tant qu’intégrateur de systèmes et sera responsable des services de cybersécurité, de la transformation numérique et des programmes de consolidation des centres de données du secteur public. Microsoft proposera quant à elle ses services et technologies en matière de productivité, de sécurité, de cloud computing et d’automatisation des processus en vue d'aider les administrations publiques et les entreprises italiennes à accélérer leur transition numérique. Bien que les données stockées sur le cloud soient développées par un groupe étranger, le ministre italien de l’innovation tient à préciser que les données seront stockées en Italie.

Dans son plan stratégique, Be Tomorrow 2030, Leonardo a identifié l'innovation numérique comme un atout de croissance essentiel pour les dix prochaines années, tandis qu’il y a un an, Microsoft a donné le coup d'envoi d'un plan d'investissement quinquennal pour l'Italie, confirmant son engagement à soutenir l'innovation et la croissance italiennes et lançant le premier centre de données Microsoft en Italie.