En mai 2021, Intel a publié des résultats encourageants sur son intelligence artificielle (IA) d’images photoréalistes. Comme son nom l’indique, cette IA vise à rendre les dessins de jeux vidéo plus réalistes. Pour ce faire, le programme transforme des rendus graphiques 3D en images très réalistes. La technologie a déjà été testée sur Grand Theft Auto 5 (GTA 5) pour recréer la ville de Los Angeles. Les résultats sont concluants bien qu’il y ait encore quelques défauts et problèmes fondamentaux. Par conséquent, l’arrivée de jeux vidéo photoréalistes n’est pas pour demain.

La performance principale de l’IA réside dans sa rapidité de traitement. Elle est plus vive que celle des autres programmes de rendu similaires qui prennent plusieurs minutes, heures, pour arranger une seule image. L’IA d’Intel est toujours en développement et sa vitesse de traitement doit encore être optimisée. D’autres obstacles plus techniques restent à franchir pour un fonctionnement optimal du programme.

Avec l’IA d’Intel, pour faire tourner l’amélioration d’images sur un jeu vidéo, il faudrait compter au moins 1 Go de mémoire vidéo pour du Full HD et 2 Go pour une résolution en 4K. Étant donné que les PC destinés au gaming sont généralement dotés de cartes graphiques possédant de 4 à 8 Go de VRAM, 24 pour les plus performants, le jeu pourra s’exécuter avec des images photoréalistes. Cependant, il utiliserait une grande partie de la carte graphique car il faut ajouter la puissance utilisée par le jeu en lui-même. Dans le cas de GTA 5, il faut jusqu’à 3,5 Go de VRAM.

Concrètement, les utilisateurs dotés d’une carte graphique récente de milieu de gamme pourront soit faire tourner le jeu en qualité "photoréaliste" basse résolution, soit choisir des images de synthèse HD. À noter que pour qu’un jeu puisse proposer des images photoréalistes il faut un ensemble de données représentant son monde, comme des images de Los Angeles dans l’exemple de GTA 5. Si elles n’existent pas, ce qui serait le cas de World of Warcraft, ce sera aux développeurs du jeu de les rassembler et d’ajouter certains éléments nécessaires.

Pour le moment, Intel a paramétré son IA uniquement pour GTA 5. Le programme a donc fait ses preuves en milieu urbain. Son adaptation à d’autres environnements, notamment naturels, comme une jungle ou des grottes, reste à démontrer.