Que ce soit dans les séries telles que Stargate ou dans les jeux vidéo comme Portal, les portails permettant de voyager dans l'espace-temps ont toujours occupé une place importante dans les différents univers de science-fiction. Aujourd'hui, ils font (plus ou moins) leur arrivée dans la vie réelle, et c'est en Lituanie que ça se passe. À Vilnius, la capitale du pays, un portail interactif a fait son apparition. Son objectif ? Permettre aux habitants de se connecter en temps réel à ceux de Lublin, une ville polonaise située à 600 kilomètres de distance.

Un portail né de la rencontre entre l'art et la technologie

Nous devons ces portails connectés baptisés "Go Vilnius" à la fondation Benediktas Gylys. Embarquant plusieurs caméras et un écran géant, chacun de ces derniers filme et diffuse en temps réel des images des deux villes. Une sorte de "pont numérique" censé aider à repenser l'idée d'unité et à resserrer les liens entre les habitants malgré la distance et les frontières.

En effet, comme l'explique le président de la Benediktas Gylys, c'est en partant d'une réflexion philosophique qu'est née l'idée du projet : "L'humanité est confrontée à de nombreux défis potentiellement mortels ; qu'il s'agisse de la polarisation sociale, du changement climatique ou des problèmes économiques. Cependant, si l'on y regarde de plus près, ce n'est pas le manque de brillants scientifiques, d'activistes, de dirigeants, de connaissances ou de technologies qui est à l'origine de ces défis. C'est le tribalisme, le manque d'empathie et une perception étroite du monde, qui se limite souvent à nos frontières nationales". 

Comme nous le mentionnions plus tôt, il n'existe pour l'instant que deux portails de ce genre : l'un est situé à Vilnius, et l'autre à Lublin. Toutefois, deux nouvelles connexions devraient se faire dans les mois à venir. La première devrait relier Vilnius à Reykjavik, capitale de l’Islande, et la seconde devrait créer un pont entre Vilnius et Londres.

La technologie a permis de maintenir les liens sociaux durant la crise sanitaire

Ce projet futuriste est d'autant plus pertinent qu'il arrive après une longue année durant laquelle les liens sociaux ont été mis à rude épreuve en raison de la pandémie. Heureusement, la technologie a permis à des millions de personnes à travers le monde de conserver et préserver leurs relations avec leurs proches durant cette crise sans précédent.

De fait, au plus fort de la crise sanitaire, les réseaux sociaux, les messageries instantanées et les différents outils de visioconférence, ont littéralement explosé. WhatsApp, par exemple, a enregistré une hausse de 40% de son trafic global suite au premier confinement. Des chiffres que l'on a retrouvé également chez Facebook et Instagram. Il en va de même pour Zoom qui, grâce à la crise sanitaire, a vu ses revenus augmenter de 326% sur une seule année. Autant d'exemples qui démontrent que la technologie peut réellement servir à rapprocher les gens entre eux.