La semaine dernière, à l’occasion du Snap Partner Summit, la maison-mère de Snapchat a annoncé le rachat de WaveOptics, le fournisseur d’écrans de réalité augmentée (AR) de ses Spectacles 4. La transaction, s’élevant à plus de 500 millions de dollars, est la plus importante jamais réalisée par le réseau social.

La réalité augmentée, mise principale de Snapchat

En plus de lancer des nouvelles lunettes Spectacles, Snap met les bouchées doubles pour développer la réalité augmentée avec l’acquisition de WaveOptics. Créée au Royaume-Uni en 2014, la start-up a levé un total de 65 millions de dollars depuis sa création, selon la société de données financières PitchBook. Elle fabrique des guides d’ondes, une technologie d’affichage qui permet de superposer des éléments virtuels sur le monde réel à travers une surface transparente, comme du verre.

Ainsi, les équipes de WaveOptics dépendront désormais du directeur de la division hardware (matériel) de Snap, Steen Strand. La start-up continuera malgré tout de fournir d’autres entreprises, a indiqué le réseau social.

les lunettes snapchat de réalité augmentée avec des effets

Grâce à la technologie de WaveOptics, Snapchat a pu présenter des lunettes bien différentes des précédentes. Image : Snap

Cette acquisition permet à Snap de maintenir une certaine avance dans le secteur de la réalité augmentée, qui évolue très rapidement. La concurrence se fait de plus en plus rude et le rachat de WaveOptics apparaît comme un moyen de défense de la part de la plateforme. En effet, de nombreuses entreprises travaillent sur leur propre technologie de guides d’ondes, souvent dans le but de lancer des lunettes de réalité augmentée. En 2018, Apple avait même racheté Akonia, fabricant de guides d’ondes holographiques, pour développer son casque d’AR prévu l’année prochaine.

Même si Snapchat multiplie les investissements pour ses Spectacles, elles ne seront pas accessibles à tous prochainement. Le PDG de l’entreprise, Evan Spiegel, pense qu’il faudra une décennie avant que les caractéristiques des lunettes AR soient suffisamment convaincantes pour qu’elles soient commercialisées massivement.