La société chinoise Baidu a publié mardi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux estimations de Wall Street, grâce au renforcement de ses activités de cloud computing et d'intelligence artificielle pour faire face à la concurrence dans le secteur de la publicité en ligne.

Baidu, le géant chinois de la recherche en ligne a annoncé des revenus trimestriels supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d’affaires a ainsi explosé de 25% pour atteindre 28,1 milliards de yuans (3,57 milliards d’euros) au cours du premier trimestre 2021, soit cinq fois plus qu'au trimestre précédent. Le bénéfice a quant à lui bondi à 25,7 milliards de yuans (3,27 milliards d’euros).

Fortement concurrencé par Alibaba et ByteDance sur son cœur de métier la publicité en ligne, la société s’est lancée dans une stratégie de diversification. Ses revenus non publicitaires sont ainsi en croissance de 70%, portés notamment par le cloud computing, l’intelligence artificielle, la conduite autonome et les technologies de transport intelligent. Son système d’exploitation dédié aux véhicules autonomes a ainsi été installé sur plus d'un million et demi de véhicules intelligents soit plus du double par rapport à l'an dernier à la même période. En janvier, la société a également annoncé qu'elle s'associait à Zhejiang Geely Holding Group pour produire des véhicules électriques intelligents, preuve une nouvelle fois des efforts consentis par la société pour s'émanciper de son cœur de métier.

La composition de son chiffre d’affaires devrait ainsi continuer à s'éloigner de plus en plus de son cœur de métier au fur et à mesure que la croissance de ses différentes initiatives se développe. Sa plateforme de vidéos en ligne iQiyi, a par exemple rapporté 8 milliards de yuans (1,1 milliard d'euros) au premier trimestre, en hausse de 4% sur un an grâce à ses 105,3 millions d'abonnés.