Dans un billet de blog publié le 18 mai 2021, Erik Lucero, Lead Engineer chez Google Quantum AI, a présenté les ambitions de son équipe en matière d'informatique quantique pour les années à venir. L'ingénieur en chef affirme que Google sera en mesure de commercialiser un ordinateur quantique d'ici 2029. Pour cela, Google se dote d'un superbe campus dédié aux recherches sur l'informatique quantique à Santa Barbara : le Quantum AI Campus.

Ouverture du Quantum AI Campus à Santa Barbara

Les développeurs de Google sont persuadés qu'ils peuvent fabriquer un ordinateur quantique commercialisable avant 2029. La société américaine n'est pourtant pas la plus avancée en matière d'informatique quantique. D'autres acteurs comme IBM, Intel ou Baidu sont déjà bien avancés sur le sujet. En 2019, Intel remettait même en cause les travaux de Google à propos de la suprématie quantique. La firme de Mountain View a depuis voulu accélérer les recherches sur l'informatique quantique. Sundar Pichai vient d'annoncer l'ouverture du Quantum AI Campus, un espace dédié exclusivement à la recherche dans ce domaine.

Aperçu du nouveau campus de Google à Santa Barbara. Image : Google

Dans ce nouveau campus californien, Google héberge son premier centre de données quantiques, des laboratoires de recherche sur les ordinateurs quantiques et des lignes de production pour les puces et les processeurs quantiques de l'entreprise. Le quantique s'annonce être une véritable révolution dans les années à venir et Google veut en être l'un des acteurs majeurs. Selon les experts en la matière, l'informatique quantique permettra de réaliser des percées dans un certain nombre de secteurs, notamment dans le domaine de la santé, de l'économie, de la cybersécurité, de l'intelligence artificielle, ou encore du développement durable et de l'énergie.

Un ordinateur quantique commercialisable en 2029 ?

Pour Erik Lucero : "si on se projette dans les dix prochaines années, la plupart des grands défis mondiaux, du changement climatique à la gestion de la prochaine pandémie, exigeront un nouveau type d'informatique. Pour construire de meilleures batteries, pour créer des engrais durables, ou fabriquer des médicaments de meilleure qualité, nous devons accélérer le développement de l'informatique quantique". Cette année, IBM a prévu d'installer son premier ordinateur quantique à la Cleveland Clinic, pour découvrir comment cette technologie peut révolutionner le secteur médical.

Les ordinateurs quantiques utilisent des bits quantiques aussi appelés "qubits". Ils permettent de simuler le comportement et l'interaction des molécules dans l'objectif de tester de nouveaux procédés chimiques ou de nouveaux matériaux avant d'investir dans des prototypes réels. C'est en cela que le quantique peut révolutionner l'informatique. Les États-Unis ont récemment débloqué un budget d'un milliard de dollars pour accélérer la recherche et la France a fait de même avec un budget de 1,8 milliard d'euros pour positionner la France comme un leader dans le domaine.