Airbnb vient d’annoncer un premier trimestre 2021 encourageant après une fin d’année difficile à cause de la pandémie de Covid-19. Le service de location d’hébergement entre particuliers vient, en effet, d’enregistrer une hausse de ses revenus de 5 % durant la période de janvier, février et mars. Une situation encourageante qui prouve le regain d’activité des populations suite à la mise en place des campagnes de vaccination à travers le monde.

Un début d’année prometteur pour Airbnb

Au fur et à mesure que les restrictions sont levées dans certains pays et que la vaccination s’accélère, Airbnb reprend du poil de la bête. L’activité du groupe de Brian Chesky vient en effet, d’enregistrer pour ses trois premiers mois de l’année un total de 64,4 millions de nuitées et d’expériences réservées, soit une hausse de 39 % par rapport au quatrième trimestre 2020 et de 13 % d’une année sur l’autre. Du côté de la valeur brute des réservations (revenus des hôtes, frais de service, frais de nettoyage et taxes), la société a totalisé 10,3 milliards de dollars, soit une hausse de 52 % par rapport à l’année dernière.

Dans la même catégorie

Malgré 887 millions de dollars de revenu durant le premier trimestre 2021 (+ 5 %), Airbnb constate une perte nette de 1,2 milliard de dollars. Cette dernière est notamment causée par le remboursement de prêts à terme, mais aussi des dépenses liées à la rémunération en actions ainsi que les frais de restructuration à la suite de licenciements.

Des réservations plus longues et des tarifs quotidiens plus élevés

Durant les trois premiers mois de l’année, Airbnb a constaté une nouvelle tendance : les séjours de longue durée. Entre janvier et mars 2021, 24 % des réservations étaient ainsi de 28 jours ou plus, contre 14 % en 2019. La société annonce ensuite que le tarif quotidien moyen des voyageurs a augmenté de 25 % par rapport au trimestre précédent. Le montant atteint ainsi 160 $ et reflète une augmentation des sommes dépensées pour la location de maison ainsi que les expériences.

Concernant l’avenir, Airbnb s’avoue confiant et annonce un retour à la croissance pour l’industrie du voyage suite à des signes d’accalmie aux États-Unis et en Europe. « Les voyages commencent à reprendre de la vigueur. Les conditions ne sont pas encore normales, mais elles s’améliorent et nous nous attendons au plus fort rebond que nous n’ayons jamais connu », souligne ainsi la plateforme de location en ligne.