C’était une nouvelle historique, Bill Gates, co-fondateur iconique de Microsoft, a annoncé le 13 mars 2020 quitter le Conseil d’administration de l’entreprise. Selon des révélations du Wall Street Journal, une enquête lancée fin 2019 par des administrateurs sur une relation jugée « inappropriée » a pu motiver la décision de l’un des hommes les plus riches du monde.

Bill Gates nie le lien entre l’enquête et sa démission

La direction de Microsoft a reçu une lettre en avril 2019 venant d’une des ingénieures de l’entreprise. Dans cette missive, elle explique avoir eu des relations sexuelles avec Bill Gates il y a plusieurs années.

Ce courrier a été pris très au sérieux par l’entreprise. Microsoft a renforcé son processus de traitement des plaintes pour harcèlement sexuel et discrimination en avril 2019. Une réaction aux révélations de #MeToo, mais aussi à une chaîne de mail interne dénonçant ce type de situation au sein du groupe.

Les administrateurs de Microsoft, redoutant que l’entreprise soit entachée par l’affaire, ont engagé un cabinet d’avocats externes « pour mener une enquête approfondie », explique un porte-parole de Microsoft. Il a ajouté que « Tout au long de l'enquête, Microsoft a apporté un soutien important à l'employé qui avait soulevé le problème ». Selon le Wall Street Journal, plusieurs membres du Conseil souhaitaient le départ de Bill Gates, pourtant réélu comme administrateur en décembre 2019, à cause de l’enquête.

Les conseils du fondateur de Microsoft reconnaissent une relation « il y a près de 20 ans et qui s'est terminée à l'amiable ». Ils affirment que sa décision « n’était en aucun cas liée à cette affaire ». Les raisons invoquées sont les mêmes qu’en mars, consacrer plus de temps à ses activités philanthropiques tout en restant un conseiller de l’ombre de Satya Nadella, actuel PDG de Microsoft. Il avait démissionné en parallèle du Conseil d’administration de Berkshire Hathaway, le conglomérat de Warren Buffet.

Un mois de mai nuageux pour le fondateur de Microsoft

La vie personnelle de Bill Gates fait régulièrement la Une en ce mois de mai. Avec sa femme Melinda Gates, ils ont annoncé divorcer après 27 ans de vie commune au début du mois. Melinda French, de son nom de jeune fille, était elle-même employée de Microsoft lorsque sa relation avec Bill Gates a commencé.

Selon des informations de la presse américaine, Melinda Gates se serait inquiétée des relations de son mari avec Jeffrey Epstein. Relation que Bill Gates disait regretter en 2019.

L’ancien couple doit se répartir une fortune estimée à 130 milliards de dollars, dont une grande partie est destinée à des activités philanthropiques. Ils vont probablement rester co-présidents de la Fondation Bill-et-Melinda-Gates.