Selon L'Express, le géant des télécoms français veut renforcer sa position dans le domaine des infrastructures de réseaux mobiles. Les pylônes et les toits d'immeubles qui hébergent des antennes mobiles sont aujourd'hui très recherchés et très fortement valorisés par les fonds d'investissement. Sous le nom de code de "Projet First", Orange envisagerait donc de racheter TDF (TéléDiffusion de France).

Orange veut renforcer sa TowerCo

L'ancienne filiale du groupe France Telecom est indépendante depuis 2002. Le groupe France Telecom s'en était délesté pour alléger sa dette. Seulement voilà, en 2021, la donne a changé. Orange chercherait aujourd'hui à remettre la main dessus pour renforcer son offre Totem, spécialisée dans les infrastructures de réseaux mobiles. TDF possède aujourd'hui 19 000 tours télécoms. Ce sont ces poteaux et ces pylônes, qui hébergent les antennes mobiles du réseau fixe des opérateurs, qui intéressent Orange.

Ces infrastructures valent de l'or en 2021. Des acteurs mondiaux comme American Tower ou Cellnex cherchent à acquérir à tout prix de telles sociétés. Orange ambitionne de devenir un leader dans le domaine des tours télécoms et a même créé sa propre Tower Co : Totem. L'offre doit être opérationnelle avant la fin de l'année. C'est justement pour la renforcer que l'opérateur français cherche à racheter TéléDiffusion de France. Même si vous ne connaissiez pas le nom de cette entreprise, il s'agit pourtant d'un diffuseur audiovisuel majeur dans l'écosystème français.

Le diffuseur TDF est dans le viseur de l'opérateur français

La société TDF a été valorisée à 5,9 milliards d'euros en 2019. L'entreprise est notamment en charge de la TNT et des radios françaises. TDF commercialise également de la fibre optique sur certains territoires. Orange n'a clairement pas besoin de cette force de frappe. Une vente à la découpe est envisageable afin de permettre à l'opérateur de ne racheter que l'activité qui l'intéresse. Ce rachat par Orange sonnerait comme un véritable retour vers le futur...

Nous pouvons le constater depuis plusieurs mois : la crise sanitaire réussit plutôt bien à Orange. Stéphane Richard, PDG du groupe, déclarait à l'automne que : "depuis le début de l’année 2020, le groupe a démontré sa résilience sur l’ensemble de ses marchés face à une crise sanitaire et économique exceptionnelle. Nous sommes en ligne avec l’ensemble de nos objectifs financiers pour l’année". Le rachat hypothétique de TDF ne fait qu'appuyer la bonne santé d'Orange. Il annonçait à l'époque le lancement de Totem : "nous avons ainsi lancé les chantiers nécessaires à la mise en place d’une TowerCo européenne regroupant nos tours mobiles en France et Espagne".