Les nouvelles conditions générales d’utilisation (CGU) de WhatsApp entreront finalement en vigueur ce 15 mai. Le compte de ceux qui refuseraient de les accepter sera, au fur et à mesure, rendu inopérable, a expliqué le service dans une FAQ.

C’est sans aucun doute un épisode dont WhatsApp aurait aimé se passer. Rappelez-vous, début 2021, la messagerie annonçait une mise à jour de ses conditions d’utilisation et surtout, une obligation de les accepter sous risque de ne plus avoir accès à l’application. De nombreux utilisateurs ont été furieux, d’autant plus que la teneur de ces nouvelles règles ont été, au départ, difficiles à comprendre pour beaucoup. De nombreuses personnes ont ainsi pensé que toutes leurs données WhatsApp seraient partagées avec sa maison-mère, Facebook. En conséquence, des services concurrents et cryptés, à l’instar de Telegram et de Signal, ont vu leur nombre de téléchargements grimper en flèche.

Si WhatsApp a depuis éclairci ses intentions, elle a toutefois été contrainte de repousser l’instauration de ses nouvelles règles de février à mai. Elle a également expliqué ce qui allait se passer exactement pour les utilisateurs qui, potentiellement, refuseraient de s’y plier :

« Personne ne verra son compte supprimé ou ne perdra la fonctionnalité de WhatsApp le 15 mai à cause de cette mise à jour.

Au cours des dernières semaines, nous avons affiché une notification dans WhatsApp fournissant plus d'informations sur la mise à jour. Après avoir donné à chacun le temps de la consulter, nous continuons à rappeler à ceux qui n'ont pas eu l'occasion de le faire de la consulter et de l'accepter. Après une période de plusieurs semaines, le rappel que les gens reçoivent finira par devenir persistant.

À ce moment-là, vous rencontrerez des fonctionnalités limitées sur WhatsApp jusqu'à ce que vous acceptiez les mises à jour. Cela ne se produira pas pour tous les utilisateurs en même temps ».

WhatsApp explique que les fonctionnalités limitées se traduiront par une impossibilité d’avoir accès à sa liste de conversation. Il sera alors uniquement possible de discuter en répondant à une notification. Au bout de quelques semaines, « vous ne pourrez pas recevoir d'appels entrants ou de notifications et WhatsApp cessera d'envoyer des messages et des appels sur votre téléphone ». Après 120 jours d’inactivité sur la plateforme, un compte est automatiquement supprimé.