Aujourd’hui, l’entreprise finlandaise KONE a annoncé à travers un communiqué de presse le développement d’une nouvelle solution technologique. Cette dernière permettrait de connecter un fauteuil roulant à un ascenseur, afin de faciliter la mobilité dans les bâtiments modernes.

KONE veut faire un pas en avant pour l’inclusivité

KONE est sur le point de développer un concept innovant. En effet, l’entreprise finlandaise est notamment connue pour ses ascenseurs, escalators... Aujourd’hui, ses motivations prennent une autre ampleur avec le développement d’un prototype de fauteuil roulant connecté aux ascenseurs. Ce concept est né lors du concours DX Experiments, organisé par l’entreprise en février dernier. Une idée qui est inspirée de la propre expérience du gagnant, ainsi que de son quotidien au sein d’un EHPAD français.

Ce concept, contribuerait à améliorer l’accessibilité dans les établissements de soin et sera testé dès cet été. Il fait suite à un projet développé avec la start-up BlindSquare. Les deux entreprises avaient conçu une application de guidage pour les personnes malvoyantes utilisant ses ascenseurs.

Actuellement en phase de conception, cette solution permettra non seulement d’appeler un ascenseur lors de l’arrivée d’une personne en fauteuil roulant, mais également de le programmer pour qu’il conduise cette dernière au bon étage. D’après l’organisation mondiale de la santé ce sont 75 millions de personnes qui se déplacent en fauteuil roulant quotidiennement, ce concept pourrait contribuer à leur autonomie. En complément, le système aura pour objectif de s’assurer qu’un ascenseur a toujours la capacité d’accueillir un fauteuil roulant dans sa cabine.

« Bien que cette idée gagnante commence par un fauteuil roulant relié à un ascenseur KONE DX, elle a le potentiel d'être étendue pour faciliter la circulation des personnes dans nos maisons, nos bâtiments et nos villes. Nous sommes impatients de partager cette innovation au fur et à mesure qu'elle se concrétisera. » déclare Guillaume Fournier Favre, Directeur Général de KONE.

D’après l’entreprise, le fauteuil roulant pourra être connecté à d’autres applications, mais également à un système intelligent de gestion du bâtiment. Grâce à cela, les personnes à mobilité réduite pourront se déplacer plus facilement et surtout, indépendamment.