Emakina a annoncé un partenariat avec Arianee, spécialiste mondial de la certification numérique des objets de valeur. L’agence rejoint ainsi le consortium bâti derrière une association loi 1901, et deviendra également intégrateur de la plateforme SaaS Arianee.

Si le sujet des NFTs est très médiatisé depuis quelques semaines, Arianee travaille sur un protocole open source depuis trois ans maintenant. Dans l’utilisation de cette technologie par les marques, l’entreprise a même pris une certaine avance. Proposant la création d’un double numérique, elle donne des propriétés digitales inviolables à des objets qui ne sont pas connectés. Arianee offre alors la possibilité de créer une expérience client d’un nouveau genre, notamment pour le secteur de la mode et du luxe. "Les habitudes de consommation ont beaucoup changé et aujourd'hui la revente de produits est complètement entrée dans les mœurs. Dès lors, comment une marque peut savoir que son produit est entre les mains d'une personne qui n'est peut-être jamais entrée dans un magasin, et surtout, comment nouer une relation avec cette personne ? C'est exactement ce qu'Arianee propose adossé au savoir-faire de Emakina en matière de parcours utilisateurs, de service design et d'innovation technologique" détaille Manuel Diaz, Président d’Emakina France.

"Nous offrons une technologie open source, libre de droits, documentée, dans un consortium indépendant et coopératif, auquel les marquent participent," explique à Siècle Digital Pierre-Nicolas Hurstel, PDG d’Arianee. "En parallèle, nous proposons une plateforme SaaS qui permet aux entreprises d’utiliser cette technologie, et que leurs clients peuvent prendre en main simplement."

"Ce qui nous semble fondamental derrière la technologie Arianee, c'est la possibilité pour les marques et maisons de luxe de pouvoir être en relation directe avec le possesseur du produit et plus seulement avec l'acheteur. On passe donc d'une logique de CRM (Customer Relationship Management) à une logique d'ORM (Owner Relationship Management) dans le respect total de la confidentialité des données," ajoute Manuel Diaz.

Du fait de l’existence du produit dans un univers digital, de nombreux cas d’usages s’offrent aux marques qui peuvent penser et créer de nouveaux services connectés. Les plus évidents concernent la partie service client, où un client pourrait suivre, ou avoir accès à un historique des réparations de son produit. Il pourrait également le faire assurer, ou étendre sa garantie. Le marché de la seconde main étant en plein essor, la certification de l’authenticité du produit, protégée par un NFT, offre de nouvelles perspectives pour les maisons de luxe. "Il est évident que la garantie d'authenticité sera un critère clé pour le vendeur comme pour l'acheteur. Le passeport numérique que propose Arianee est une formidable occasion pour les marques de maintenir une relation avec le possesseur réel de leur produit" se projette Manuel Diaz.

En savoir plus

Dans une approche plus large, les secteurs de la mode et du luxe étant constamment en quête d’amélioration de leur expérience client, cette technologie "permet à une marque d’être en contact avec son client, de manière contextuelle, de lui apporter de la valeur, et de passer d’une relation transactionnelle à une relation servicielle," ajoute Pierre-Nicolas Hurstel. Si plusieurs centaines de milliers de produits sont déjà équipés ou activés, Arianee vise un volume se comptant "en millions d’ici la fin de l’année ou la fin d’année prochaine".

Nuls doutes que ce partenariat avec Emakina saura contribuer à l’atteinte de cet objectif. L’agence, présente dans 20 pays, accompagne déjà de nombreuses marques et maisons de luxe dans leurs problématiques d’expérience utilisateur.