Lundi 3 mai, le Digital Dollar Project, un partenariat entre Accenture et la Digital Dollar Foundation, a annoncé qu’il lancerait dans l’année qui suivra cinq programmes pilotes afin de tester les utilisations d’une monnaie numérique de banque centrale. Ces projets impliqueront des sociétés financières, des partenaires privés, et des ONG. La Digital Dollar Foundation, ou DDP, a été créée l'année dernière pour encourager la recherche et le débat public sur les avantages potentiels d'une MNBC américaine - une nouvelle forme de monnaie spécialement conçue pour le monde numérique qui complète les formes existantes de monnaies physiques et électroniques.

Le but de la DDP ? Élargir les probabilités que la banque centrale atteigne son objectif de développement d’un dollar entièrement numérique, et en augmenter la vitesse. Cet effort du secteur privé pour aider la banque centrale à trouver la meilleure voie à suivre a entre autres pour méthodes de générer et étudier des données à travers les tests. Ces données devraient sur le long terme aider les décideurs et designers dans leurs choix sur le futur dollar numérique.

Les travaux seront indépendants du projet similaire en cours de la Federal Reserve Bank of Boston et du Massachusetts Institute of Technology. Ces travaux contribueront à la création d'une monnaie numérique que certains ont appelée Fedcoin. Les projets pilotes, pour lesquels Accenture fournit la première phase de financement, exploreront, analyseront et identifieront les exigences techniques et fonctionnelles. Ces projets prévus pour le courant 2021 serviront par ailleurs à évaluer les avantages et les défis en suspens, à tester les applications et les approches, et à envisager des cas d'utilisation potentiels pour une utilisation commerciale au détail et en gros. Le DDP publiera ensuite les résultats et les idées, disponibles pour le public, des projets pilotes. Ces résultats seront particulièrement utiles pour les études académiques autour de la MNBC, ainsi que pour l'examen des politiques par le Congrès.

Dans la même catégorie

“Les monnaies numériques de banque centrale joueront un rôle important dans la façon dont nous modernisons nos systèmes financiers, en augmentant l'accès et l'inclusion en leur sein tout en offrant une précieuse frontière d'innovation pour les nouveaux produits et services en conjonction avec d'autres innovations clés telles que l'identité numérique”, a déclaré David Treat, directeur général principal d'Accenture.

La Réserve fédérale américaine est l'une des nombreuses banques centrales du monde à envisager l'introduction d'une monnaie numérique. Selon un récent sondage, 86% des banques centrales du monde sont engagées dans la recherche ou l'expérimentation en vue de développer une MNBC. Il s'agit notamment de la Banque populaire de Chine ou encore de la Banque centrale européenne, qui vont toutes deux de l'avant avec leurs propres projets de monnaies numériques.