Le 28 avril 2021 a signé l’ouverture de la conférence annuelle d’Adobe, le Summit 2021. L’occasion pour l’entreprise de revenir sur une année 2020 particulièrement mouvementée, mais également de présenter ses dernières innovations.

En introduction, Shantanu Narayen, PDG d’Adobe, a dévoilé les résultats d’une grande étude sur le commerce. Au premier trimestre 2021, 876 milliards de dollars ont été dépensés par les consommateurs. Cela représente une hausse de 38% par rapport à l’année précédente, à la même période. Selon la même étude, 2021 devrait générer 4 200 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour les marques. Tout cela donne l’impression d’un “black friday quotidien” pour les entreprises, qui doivent s’adapter pour mieux appréhender ces variations de flux, alors que “les attentes des consommateurs n’ont jamais été aussi élevées”, conclut Shantanu Narayen.

Une mise en bouche, clôturée par le rappel que la clé réside dans la personnalisation des expériences. Une transition idéale avec la seconde partie de l’ouverture, durant laquelle Anil Chakravarthy a dévoilé les dernières nouveautés pour Adobe Experience Cloud, sa suite destinée aux équipes marketing, regroupant 11 applications différentes, dont 2 présentées lors de la conférence.

Quelles nouveautés pour Adobe Experience Cloud ?

Adobe Journey Optimizer rejoint la suite d’applications

Les parcours clients sont de plus en plus hétérogènes, mais guidés par un besoin commun de personnalisation. Ainsi, Journey Optimizer va aider les équipes marketing à optimiser leurs prises de paroles, quel que soit le point de contact, en associant des données comportementales, transactionnelles, financières, et opérationnelles. De la campagne de marque, en passant par l’email marketing, il sera possible de capter le plus de signaux possibles, et ajuster simplement le parcours client.

Capture d’écran de la création d’un parcours client sur Adobe Journey Optimizer

Capture d’écran de la création d’un parcours client sur Adobe Journey Optimizer. Image : Adobe.

Customer Journey Analytics pour analyser chacune des actions sur le parcours client

Adobe a également présenté une autre nouvelle application pour les entreprises : Customer Journey Analytics. Elle permettra de connecter l’ensemble des données des canaux de la marque afin d’offrir un tableau de bord le plus lisible possible.

Les équipes marketing peuvent personnaliser leurs tableaux de bord afin de suivre les KPI qu’ils estiment primordiaux

Les équipes marketing peuvent personnaliser leurs tableaux de bord afin de suivre les KPI qu’ils estiment primordiaux. Image : Adobe.

Marketing System of Record voit le jour suite au rachat de Workfront

Adobe a enfin présenté Workfront suite au rachat assuré en 2020. “Casser les silos” : voilà tout l’objectif de Marketing System of Record. Il offrira la possibilité aux différentes BU (contenus, opérations, créa, …) d’une entreprise d’apporter leurs données, documents, et travaux dans une seule et même application. De leur côté, les directeurs pourront s’assurer de la bonne marche de leur cycle marketing, suivre l’évolution des budgets, de l’avancée d’une campagne…

Schéma de présentation de Marketing System of Record

Schéma de présentation de Marketing System of Record. Image : Adobe.

“Nous avons récemment utilisé ce système pour lancer un rebranding complet de notre entreprise. Nous avons à la fois automatisé pour gagner en efficacité et dégagé du temps pour l'innovation, car tout ce dont nous avons besoin est facilement accessible dans une seule et même source de confiance et connectée. De plus, nous avons atteint un nouveau niveau de véracité opérationnelle au sein de l'entreprise, car nous pouvons désormais prévoir, partager et respecter les délais pour plusieurs projets et suivre la convergence de tous les éléments livrables de la campagne afin de respecter nos engagements,” expliquait Scott Horst, VP of brand, creative & digital de Lumen dans une vidéo.

De nouvelles fonctionnalités pour Adobe Experience Manager

L’entreprise a ensuite présenté deux nouveautés pour Experience Manager. La première va permettre l’intégration de processus d’automatisations pour les contenus. Concrètement, un utilisateur pourra importer une série de contenus sur l’application, et grâce à des fonctionnalités disponibles dans Creative Cloud, lancer la même série d’édition. Par exemple, supprimer le fond sur l’ensemble des photos importées, recadrer, etc.

présentation de l'automatisation dans adobe experience manager

Après l’importation d’une série de photo, il sera possible d’appliquer des modifications en série, et automatiquement. Animation : Adobe.

L’autre nouveauté naît grâce à un système de machine learning. Les contenus stockés dans Adobe Experience Manager Assets pourront se voir attribuer des étiquettes automatiques. Pour l’instant, le système va se concentrer sur un attribut simple : les couleurs. Cela reste néanmoins utile lorsqu’il s’agit de retrouver certains visuels de produits. Un autre paramètre de ce même système sera d’appliquer des étiquettes intelligentes. Il ira piocher des informations dans les documents de l’entreprise, afin de mieux étiqueter les contenus. Les utilisateurs pourront également lui indiquer certains mots-clés.

Adobe Commerce consolidé par la recherche et la recommandation

Pour Adobe Commerce, l’entreprise a présenté une nouvelle option baptisée Live Search. Elle aussi fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle, elle permet de créer des expériences de recherche instantanée, et personnalisées. Les e-commerçants pourront alors faciliter la recommandation de produits, ou encore en présenter lorsque des critères ne débouchent sur aucun résultat. Un bon moyen de réduire friction et frustration.

Adobe Commerce étend un autre produit conçu pour la recommandation de produits aux vendeurs B2B. Cela permettra d’ajuster automatiquement les tarifications selon les clients, ou leur proposer un assortiment de produits adapté. Il sera donc aisé d’ajuster l’expérience selon les comportements des acheteurs, surtout lorsqu’ils sont plusieurs à commander différents types produits pour la même entreprise.

Adobe prêt pour une économie sans cookies

La chasse aux cookies prenant un tournant majeur depuis quelque temps, Adobe a refondu son application Real-Time Customer Data Platform. Elle est désormais conçue pour traiter les données first-party des marques. Un service qui doit permettre de répondre aux attentes des consommateurs sur la protection de leurs données, et celles qu’ils laissent à une entreprise, tout en leur proposant des expériences personnalisées.

Cette plateforme va centraliser l’ensemble des données, des événements et des attributs de la marque. Elle pourra également partager ses données avec celles d’autres entreprises grâce à Segment Match. Elles pourront ainsi enrichir leurs profils, et améliorer les expériences clients. Un autre paramètre complémentaire leur permettra également d’identifier des look-alike, c’est-à-dire des consommateurs ayant des attributs similaires à des clients déjà connus.

Les confinements et mesures sanitaires adoptées à travers le monde ont transformé la façon dont les clients achètent leurs produits, mais également la façon dont les équipes collaborent. Cette année, Adobe place ses nouveautés sur la simplification de la gestion des flux opérationnels, tout en élaborant des fonctionnalités permettant d’offrir de meilleures expériences sur internet. L’ouverture de l’Adobe Summit 2021 a été riche en annonces, et principalement tournée vers la consolidation de la suite Adobe Experience Cloud.