En 2020, les confinements se sont multipliés à travers le monde afin d'endiguer la propagation de la Covid-19. Pour poursuivre leurs activités, de nombreuses entreprises ont alors dû se tourner vers le télétravail. Une aubaine pour les services de communication collaboratifs, et ce n'est pas Microsoft Teams qui pourra dire le contraire. En effet, comme le rapportent nos confrères de The Verge, le service appartenant à la firme de Redmond vient de dépasser les 145 millions d'utilisateurs actifs quotidiens.

Microsoft Teams continue de gagner du terrain

Au début de la pandémie, Microsoft Teams comptait à peine 32 millions d'utilisateurs actifs quotidiens. Une fois la crise sanitaire enclenchée, le service est passé à 44 millions, puis 75 millions d'usagers en seulement quelques semaines. En octobre 2020, la firme de Redmond annonçait que sa plateforme était passée à 115 millions d’utilisateurs quotidiens, et aujourd'hui, elle a atteint un nouveau record en ayant passé le cap des 145 millions d'usagers actifs chaque jour.

Une ascension spectaculaire due, comme nous le soulignions précédemment, à l'adoption généralisée du télétravail en raison de la crise sanitaire. Et Microsoft Teams n'est d'ailleurs pas le seul à en avoir profité, loin de là.

La crise sanitaire a largement profité aux services de communication collaboratifs

Outre Microsoft Teams, Zoom est l'un des premiers outils à s'être démarqués grâce à la crise sanitaire. Alors que le service de visioconférence était méconnu du grand public avant la pandémie, les divers confinements lui ont permis de connaître une popularité fulgurante. À tel point qu'en seulement un an, les revenus de l'entreprise ont grimpé de 326% et que son fondateur est devenu l'une des personnes les plus riches du monde en 2020.

Il en va de même pour Slack qui, durant le premier trimestre de l'année 2020, a enregistré un chiffre d'affaires de 201,7 millions de dollars, ce qui représentait alors une hausse de 50% par rapport à la même période en 2019. Au mois de mars de cette même année, le service battait d'ailleurs son record d'utilisateurs actifs quotidiens : 12,5 millions. Quelques mois après, Saleforces, sûrement séduit par le succès de Slack, a décidé de racheter le service pour la modique somme de 27 milliards de dollars.