Alphabet a dévoilé les résultats trimestriels de YouTube pour la période janvier, février, mars 2021. Une fois de plus, la firme enregistre des chiffres record et confirme son statut de plateforme vidéo la plus importante au monde : ses utilisateurs visionnent 1 milliard d’heures de vidéo chaque jour, rapporte CNBC.

La maison-mère de Google ne dévoile les bilans financiers trimestriels de YouTube que depuis février 2020 mais depuis, les analystes peuvent se rendre compte de l’incroyable croissance du géant de la vidéo en ligne. Pour ce premier trimestre 2021, il a ainsi enregistré 6,01 milliards de dollars en revenus publicitaires, soit une augmentation de 49% par rapport à la même période de l’année dernière. Au trimestre précédent, cette hausse était de 46%, preuve de l’impressionnante montée en puissance de la plateforme.

Si YouTube continue sur cette trajectoire, alors elle générera entre 29 et 30 milliards de dollars sur l’année 2021, ce qui est autant que les prédictions pour Netflix. Le géant du streaming, lui, connaît toutefois un ralentissement de sa croissance, principalement causé par la fin des mesures de confinement. Durant le premier trimestre 2021, sa croissance a ainsi été deux fois moins importante que celle de YouTube.

Les résultats de la plateforme émanent principalement de ce que l’on appelle la publicité directe, c’est-à-dire qui génèrent une réponse immédiate. YouTube a ainsi permis de booster le secteur eCommerce de nombreuses marques. « La publicité directe était pratiquement inexistante sur YouTube il y a quelques années et c'est maintenant une activité importante et en pleine croissance. Les gens veulent que le processus de découverte permette d’acheter beaucoup plus facilement et je pense que nous grattons encore la surface avec ce qui est possible avec une intention commerciale sur YouTube », a déclaré Philipp Schindler, directeur commercial de Google, lors d’une conférence téléphonique.

Surtout, il a expliqué que l’offre proposée par YouTube permet aux annonceurs de toucher une audience incroyablement plus large que sur la télévision, support de plus en plus mis à mal par les possibilités offertes par la publicité en ligne, notamment sur des plateformes aussi puissantes que YouTube. Pour l’heure, le service prouve qu’il est une véritable poule aux œufs d’or pour Google.