Le 26 avril, BlaBlaCar a annoncé dans un communiqué que son application de covoiturage BlaBlaLines, qui permet de faire des trajets de courtes distances du quotidien, devient BlaBlaCar Daily. Un nouveau nom qui vise à séduire plus d’usagers, afin qu’ils n’utilisent pas seulement l’application pour aller au travail, tout en mémorisant la marque à laquelle ils s’attachent.

BlaBlaCar prend une nouvelle direction avec BlaBlaCar Daily

Après l'annonce de sa levée de fonds de 97 millions d’euros la semaine dernière, BlaBlaCar a indiqué repenser sa stratégie sur le covoiturage du quotidien. Le changement de nom de l’application renforce le lien avec celui de l’entreprise, et permet également à l’application d’être déployée plus facilement à l’international.

Avec BlaBlaCar Daily, un des enjeux principaux de l’entreprise française est que les utilisateurs n’utilisent plus seulement l’application pour faire des trajets domicile-travail, mais aussi pour se rendre par exemple à des activités de loisir. “Alors que le contexte sanitaire va s’éclaircir dans les prochains mois, tous les voyants sont au vert pour faire du covoiturage un réflexe quotidien pour des millions de Français” a déclaré Adrien Tahon, directeur général de BlaBlaCar Daily.

Avec un nouveau nom viennent de nouvelles ambitions. La firme française souhaite réaliser 300 000 trajets par mois dès septembre. Si l’application a déjà séduit 1,5 million de personnes en France, c’est un objectif tout à fait réalisable selon Adrien Tahon. “Notre activité a bien résisté à la crise car le télétravail n’est pas possible pour tous et nombreux sont ceux qui sont rassurés de voyager à deux en covoiturage par rapport au brassage des transports en commun”, a-t-il indiqué.

De nouvelles fonctionnalités pour de nouveaux utilisateurs

Pour ce nouveau départ, BlaBlaCar a annoncé trois nouvelles fonctionnalités pour mieux répondre à l’usage quotidien du covoiturage. Lorsqu’un utilisateur recherche un trajet de courte distance sur BlaBlaCar, GoogleMaps ou encore ViaNavigo, il pourra réserver une place dans un véhicule disponible sur BlaBlaCar Daily. Une option qui va favoriser les trajets courts, tout comme la possibilité d’organiser un covoiturage avec ses utilisateurs favoris. Ils pourront organiser tous leurs trajets ensemble en quelques clics. De plus, pour mieux se retrouver, ils pourront se localiser en direct sur la carte, mais aussi parcourir les étapes de l’itinéraire en lançant la navigation sur l’application GPS de son choix.

interface de la carte de BlaBlaCar Daily

Il sera possible de suivre l’avancée du trajet, tout en localisant le covoitureur qui doit être rejoint. Image : BlaBlaCar

BlaBlaCar souhaite séduire de nouveaux utilisateurs en adoptant la loi d’orientation des mobilités (LOM) et le forfait mobilité durable. Ils permettront aux entreprises de prendre en charge les frais de covoiturage de leurs employés. Le mode de déplacement pourra également être subventionné par les collectivités, comme en Ile-de-France, Pays-de-la-Loire et Genevois Français où cela est déjà possible. Des prix attractifs qui pourront être compensés de 2 à 5 euros par trajet aux conducteurs.

Si BlaBlaCar tente de faciliter l’organisation des trajets quotidiens, c’est pour aider les utilisateurs à repenser leurs habitudes de déplacement. Pour Adrien Tahon, “le futur du covoiturage se joue sur les trajets du quotidien”. BlaBlaCar Daily pourrait donc transformer l’expérience des utilisateurs, en proposant, sur le long terme, des trajets de longue et courte distance.