Ce dimanche 25 avril, s’est tenu l’un des événements les plus emblématiques de l’industrie du cinéma et d’Hollywood : la cérémonie des Oscars. Étant donné le contexte sanitaire actuel, cette année était bien différente des autres, et cela s’est également fait ressentir dans les résultats. Pour la première fois de son histoire, Netflix a remporté 7 prix, en faisant le studio le plus primé pour ce cru 2021.

Il faut dire que le géant du streaming était bien parti avec Mank ; le film réalisé par David Fincher comptait en effet 10 nominations, il a finalement obtenu deux oscars. C’est également le cas du Blues de Ma Rainey, avec le regretté Chadwick Boseman.

Voici les prix remportés par Netflix :

  • Meilleur film documentaire avec La Sagesse de la pieuvre
  • Meilleur court métrage de fiction avec Two Distant Strangers
  • Meilleur court métrage d’animation avec If Anything Happens I Love You
  • Meilleurs maquillages avec Le Blues de Ma Rainey
  • Meilleurs costumes avec Le Blues de Ma Rainey
  • Meilleurs décors avec Mank
  • Meilleur photographie avec Mank

Il s’agit d’une excellente performance pour Netflix, qui n’avait remporté que deux statuettes en 2020. Malgré cela, la plateforme a perdu le prix du meilleur film au profit de Nomadland, métrage distribué par Searchlight Pictures, propriété de Disney, désormais grand concurrent de Netflix dans le secteur du streaming. La protagoniste principale du film, Frances McDormand, a en outre obtenu le prix de meilleure actrice.

Le palmarès de Netflix pour cette édition 2021 est le reflet du chamboulement subi par l’industrie du cinéma suite à la pandémie de Covid-19. Alors que les gens sont appelés à rester chez eux et que les salles obscures ont fermé leurs portes, les spectateurs se sont logiquement tournés vers le streaming. Les audiences de Netflix en 2020 en sont la preuve, la plateforme a gagné 15,8 millions d’abonnés pendant le premier confinement, un chiffre qui a de quoi donner le tournis.

Il est encore difficile de savoir si cette tendance suivra son cours lorsque la pandémie sera derrière nous, mais tout laisse à penser que oui. Disney, par exemple, mise désormais très gros sur le streaming, même en sachant que les salles de cinéma finiront par rouvrir.