Mardi, Grab a annoncé un partenariat d’investissements avec Altimeter Growth Corp. Le géant singapourien des VTC devrait être valorisé à près de 40 milliards de dollars pour cette opération prévue dans les prochains mois. Cela suscitait déjà beaucoup de spéculations le mois dernier. Il pourrait faire son entrée en bourse par le biais de cette fusion.

La plus grosse opération de tous les temps

On n’arrête plus Grab. L’entreprise avait déjà racheté les activités d’Uber en Asie du Sud-Est en 2018 pour, plus tard, s’imposer comme un leader dans la région. L’année dernière a été particulièrement fructueuse pour la société, avec un chiffre d’affaires de 5,9 milliards de dollars. Si Grab avait contribué à plus de la moitié de l’ensemble du marché de livraison en Asie du Sud-Est l’année dernière, il pourrait bientôt faire son entrée en bourse. Une croissance importante pour l’entreprise, qui pourrait attirer des nouveaux investisseurs, américains cette fois.

Dans le cadre de l’accord avec Altimeter, Grab, dont la valorisation a plus que doublé au cours des 18 derniers mois, recevra 4,5 milliards de dollars en espèces. Cela comprend une augmentation de capital de 4 milliards de dollars convenus à des investisseurs asiatiques et internationaux, a indiqué Grab dans son communiqué. Cette transaction se fera donc dans le cadre d’un SPAC, qui est une société sans activité opérationnelle dont les titres sont émis sur un marché boursier dans le but d’une ou plusieurs acquisitions dans un secteur.

Altimer s’est engagé à ne pas vendre ses potentielles actions de sponsor pendant trois ans, ce qui est bien plus long que les six à douze mois observés dans d’autres fusions SPAC. Ces actions récompensent les sponsors pour avoir conclu un accord. Altimer fera un don de 10% de ses actions au fonds de la société GrabForGood. "Nous sommes extrêmement fiers de représenter l'Asie du Sud-Est sur les marchés publics mondiaux", a déclaré Anthony Tan, PDG et cofondateur de Grab.

La pandémie a fait grimper les actions des sociétés similaires, notamment celles d’Uber, qui vaut maintenant plus de 110 milliards de dollars. Une cotation aux États-Unis pourrait dessiner l’avenir de Grab, mais également l'aider à faire face à son concurrent Gojek sur son principal marché, l’Indonésie. Cependant, les deux entreprises pourraient bientôt annoncer leur fusion.