La société de Santa Clara spécialisée dans la fabrication de robots autonomes s'apprête à livrer des pizzas Domino's aux clients de Houston. Nuro exploite déjà ses robots de livraison autonomes dans la ville américaine depuis deux ans, mais c'est le premier partenariat avec cette franchise. Les premières livraisons de pizzas Domino's à bord des robots autonomes de Nuro auront lieu dès cette semaine.

Le R2 de Nuro va livrer des pizzas Domino's

Tous les Domino's Pizza de Houston ne seront pas équipés des robots de Nuro. Dans un premier temps, seul le magasin situé dans le quartier de Woodland Heights disposera du robot R2 de Nuro. Voici comment se dérouleront le processus : un client passe et paie sa commande en ligne dans le magasin de Woodland Heights. Il devra choisir de se faire livrer par le robot R2. Ensuite, le client recevra un code d'authentification unique par SMS ainsi que des informations sur l'emplacement du véhicule. Lorsque le robot autonome arrive, le client saisit son code sur son écran tactile pour en ouvrir les portes. La pizza est encore chaude.

Ce robot autonome de Nuro a été le tout premier à recevoir une autorisation officielle de la part du ministère américain des Transports en février, pour circuler dans les rues américaines. Nuro est une jeune société. Fondée en septembre 2016 par deux anciens ingénieurs de Google, la société de Santa Clara s'est déjà fait un nom dans le monde de la livraison autonome. La collaboration avec Domino's Pizza remonte en réalité à 2019. Il aura fallu attendre deux ans pour qu'elle puisse enfin voir le jour. En 2021, les lois commencent à évoluer et les fabricants de robots autonomes ont de plus en plus de possibilités.

Le robot autonome sera-t-il la solution à la problématique du "dernier kilomètre" ?

Nuro n'en est pas à son premier coup d'essai. En Arizona, la société a déjà lancé ses robots de livraison autonomes pour Kroger avec son modèle R1, le prédécesseur du R2. Un partenariat avec Kroger conclu à l'été 2018 et concrétisé en un service commercialisable au début de l'année 2019. L'enseigne de grande distribution américaine attendait ce moment avec impatience. Recevoir ses courses à la maison grâce à un robot autonome, c'est quelque chose. Dave Ferguson, l'un des co-fondateurs de la société déclarait à l'époque que : "avec Nuro, nous envisageons un monde sans courses, où tout est à la demande et peut être livré à un prix abordable".

Grâce à une levée de fonds d'un milliard de dollars réalisée en 2019, Nuro a pu accélérer la cadence et développer le fameux R2. Nuro, comme ses concurrents directs, cherche à trouver la meilleure formule pour devenir leader sur le marché dit "du dernier kilomètre". Une véritable problématique dans le monde de la supply-chain. L'un des sujets les plus complexes et les plus coûteux. En effet, on sait aujourd'hui que 55% des personnes ayant eu une mauvaise expérience de livraison ne repasseront pas de commande auprès de l'enseigne en question. Le robot autonome sera-t-il la solution ? Nous le saurons bientôt.

En tout cas, pour Dennis Maloney, directeur de l'innovation chez Domino's : "ce programme nous permettra de mieux comprendre comment les clients réagissent aux livraisons, comment ils interagissent avec le robot et comment cela affecte les opérations du magasin. Nous avons hâte de voir comment la livraison autonome peut permettre de mieux répondre aux besoins de nos clients".