Facebook ne voit pas d’un bon œil la concurrence et tente depuis ses débuts de copier tous les nouveaux réseaux sociaux émergents, où à défaut de les racheter. Face au succès de Clubhouse, Facebook lance donc Hotline, une application au design similaire mais qui vise un public plus professionnel.

Les rumeurs enflaient déjà à son sujet, mais c’est désormais chose officielle, Facebook vient de lancer Hotline, un service qui vient marcher sur les plates-bandes de Clubhouse. Le groupe interne de R&D de Facebook, NPE Team, a lancé mercredi l’application en bêta test. L’application permet tout comme Clubhouse ou plus récemment Twitter Spaces, de rejoindre des salons dans lesquels les créateurs s’adressent à leur public qui peut ensuite poser des questions. Mais là où Hotline se distingue c’est par l’ajout du mode vidéo dont elle a l'expérience. Les créateurs peuvent ainsi choisir de n'être que sur le format audio ou bien d’allumer leur caméra s’ils le souhaitent.

C’est par le biais d’un livestream avec l'investisseur immobilier Nick Huber que l’annonce a été faite. Huber représente le type de créateur avec lequel Facebook veut travailler pour Hotline. Une personne inspirante et compétente dans son domaine, capable de pousser les spectateurs à développer leurs compétences professionnelles. Dans le cas de cette session il s’agissait pour Huber d’expliquer comment investir dans l'immobilier industriel pour en faire une deuxième source de revenus.

animation présentant le fonctionnement de Facebook Hotline

Fonctionnement de Facebook Hotline. Les utilisateurs peuvent voter pour ou contre des questions. Image : Facebook.

On diffère donc un peu de Clubhouse qui a vocation à créer des salons dans lesquels les utilisateurs sont libres de s’exprimer les contenus n'étant enregistrés que si l'hôte le précise. Facebook ne pouvant se contenter d’un simple copier/coller, elle a apporté avec Hotline une solution plus professionnelle ressemblant à une conférence interactive. Les utilisateurs peuvent poser des questions et réagir avec des emojis. Les sessions sont ensuite automatiquement enregistrées. Le créateur peut ensuite les télécharger sur d'autres réseaux, comme Facebook ou Youtube.

Pour le lancement, Hotline est disponible gratuitement et ouvert à tous (mais pas encore disponible en France). Facebook n’a pas communiqué sur ses intentions vis-à-vis de cette expérimentation, mais l’application pourrait être à terme directement intégrée à Messenger si elle trouve son public.