Aujourd’hui, Snapchat compte plus de 265 millions d’utilisateurs à travers le monde. Outre une plateforme permettant aux utilisateurs de partager rapidement des photos et des vidéos, le réseau social dispose depuis quelques années d’un produit complémentaire : les lunettes connectées Spectacles. Selon le média The Information, l’entreprise pourrait officialiser durant le mois de mai 2021 une nouvelle paire pouvant afficher des filtres en réalité augmentée. En parallèle, un drone à selfie serait en cours de développement.

Snapchat passe dans le monde de la réalité augmentée

En 2016, Snapchat dévoilait les Spectacles, une paire de lunettes connectées permettant de prendre des photos et des vidéos en un clic. Après une troisième génération misant sur la capture stéréoscopique afin de prendre des clichés en 3D, l’entreprise ne semble cependant pas se décourager malgré l’échec commercial répété de ses produits.

En effet, un nouveau modèle devrait très prochainement voir le jour avec à son bord de la réalité augmentée. Pour réussir cette prouesse technologique, Snapchat intégrerait des écrans permettant d’afficher des effets en réalité augmentée dans l’environnement perçu par l’utilisateur. Face à cet ajout conséquent, le prix de ces nouvelles lunettes connectées pourrait encore une fois augmenter. Pour rappel, les Spectacles 3 atteignaient déjà les 379 euros en France.

D’après des sources proches du projet, le dispositif « n’est pas destiné au marché des consommateurs, mais s’adresse plutôt aux développeurs et aux créateurs », souligne The Information. La nouvelle génération de lunettes devrait être présentée durant la conférence développeur de Snapchat prévue pour le mois de mai 2021.

Snapchat aurait pour projet de créer des lunettes de réalité augmentée.

Des lunettes de réalité augmentée pourraient être produites par Snapchat. Image : Snapchat

L’autre ambition du réseau social

Outre un renouveau conséquent pour ses lunettes connectées, Snapchat aurait recommencé à travailler sur un drone à selfie, un projet avorté il y a maintenant quelques années par l’entreprise. En interne, l’entreprise aurait repris le développement de cet appareil avec une équipe d’ingénieur de la division Snap Lap, mais aussi avec l’aide d’une entreprise spécialisée dans le secteur.

Pour rappel, Snapchat avait précédemment investi 20 millions de dollars dans Zero Zero Robotics, et avait même commencé des négociations afin de racheter la start-up.