Dans un marché du travail totalement chamboulé par la pandémie de Covid-19, le réseau social LinkedIn a constaté une hausse de fréquentation conséquente en 2020. Pour imager la situation, la plateforme a enregistré une hausse de 30% des sessions et une augmentation des conversations de 48 %. Pour permettre aux professionnels de mieux présenter leur parcours, le réseau social vient d’annoncer un grand nombre de changements : les vidéos Cover Story, un mode créateur, un pronom de genre ou encore un projet concurrent à Clubhouse.

Des profils plus expressifs et inclusifs

À travers un article de blog publié le 30 mars, le réseau social a tout d’abord annoncé le lancement des Cover Story. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux professionnels d’afficher de courtes vidéos directement sur leur photo de profil à l’instar d’une story Instagram. L’objectif de LinkedIn avec ce nouveau dispositif est de briser la barrière du CV en offrant l’opportunité aux utilisateurs de présenter réellement qui ils sont : personnalité, centres d’intérêt, expertise, ambitions professionnelles… Suite à la publication d’une vidéo, les utilisateurs disposeront désormais d’un anneau orange autour de leur photo de profil. De plus, un aperçu vidéo se lancera automatiquement lorsque des professionnels viendront visiter leur profil.

Le mode créateur est la seconde grosse nouveauté introduite par LinkedIn. Lorsqu’il est activé, les utilisateurs deviennent de vrais influenceurs. En effet, les professionnels pourront ajouter des hashtags à leur profil pour préciser leurs centres d’intérêt, le bouton « Se connecter » se transformera en « Suivre » et les contenus partagés seront plus visibles.

Le mode créateur, une des nouvelles fonctionnalités de LinkedIn.

LinkedIn intègre la fonctionnalité Créateur pour agrémenter les profils. Image : LinkedIn

Parmi les autres changements, le réseau social souligne que les utilisateurs pourront désormais ajouter s’ils le souhaitent un pronom de genre à côté de leur nom. Concernant les entreprises et les travailleurs autonomes, les pages de services font leur grande arrivée sur le réseau social. L’objectif est simple, permettre aux professionnels de présenter facilement leur offre de services directement depuis leur profil.

Pour finir, LinkedIn a confirmé être en train de développer une expérience similaire à celle proposée par Clubhouse. L’entreprise, rachetée par Microsoft en 2016, s’ajoute ainsi à la longue liste des concurrents de ce réseau social spécialisé dans l’audio. Après Twitter, Facebook ou encore Telegram, nous apprenions hier que Spotify entrait lui aussi en concurrence suite au rachat de l’entreprise Betty Labs.