En Chine, Xinba n’est pas ce que l’on peut communément qualifier d’influenceur. Avec ses 265 millions de fans qui le suivent sur le réseau social Kuaishou, il entre dans une catégorie d’internaute que l’on appelle Key Opinion Leader (KOL), des leaders d’opinion avec un pouvoir d’influence puissant. Très populaire pour ses sessions de live shopping durant lesquelles il présente et vend des produits, il a récemment battu un record en générant plus de 250 millions d’euros de ventes.

Il faut dire que le retour de Xinba était attendu ! 60 jours auparavant, il avait été banni de Kuaishou pour avoir fait la promotion de faux nids d’oiseau : un mets très prisé des chinois. Alertées par des consommateurs lésés, les autorités ont découvert qu’ils étaient constitués d’eau et de sucre rapporte le SCMP. Résultats : une amende de 900 000 yuans (116 400 euros), et l’impossibilité de lancer un nouveau live sur Kuaishou pendant 60 jours.

La peine purgée, et le mea culpa effectué, Xinba a célébré tout cela avec une session de live shopping qui aura duré 12 heures. 254 millions d’euros en douze heures, soit plus de 21 millions d’euros par heure … de quoi faire blêmir n’importe quel directeur de centre commercial. Ces chiffres non officiels proviennent de la firme Bihu Kankan, spécialisée dans la collecte de données sur les KOL. Au mieux de sa diffusion sur Kuaishou, Xinba a réuni 4 millions de personnes venues acheter des produits variés, du shampoing au smartphone. Au total, ce sont 16 millions de produits qui ont été achetés.

Un smartphone lance l'application Kuaishou.

L'application Kuaishou revendique 480M d'utilisateurs mensuels. Image : Kuaishou

Plus que n’importe où, la Chine a très vite mis en pratique le live shopping sur les médias sociaux. Il faut dire que l’Empire du Milieu est propice à l’émergence de KOL prêt à jouer le jeu, et ses géants du ecommerce ont l’avantage de s’adresser à plus de 900 millions d’internautes. Une étude publiée en fin d’année par KPMG et AliResearch (Alibaba) fait état d’un marché à plus de 130 milliards d’euros (1 billion de yuans) rien qu’en Chine. Il est actuellement partagé entre 3 acteurs. Le premier étant Taobao Live, plateforme de téléachat d’Alibaba, le second étant Kuaishou, et le dernier Douyin, version chinoise de TikTok.

Revendiquant plus de 480 millions d’utilisateurs actifs mensuels, pour Kuaishou, cette tendance lui a permis de s’attirer les grâces de la finance de Hong Kong. Son entrée en bourse, devançant celle de ByteDance, a été historique. Valorisée à 60 milliards de dollars, ce montant s’est porté à 180 milliards quelques jours plus tard. Du jamais vu depuis la mise sur le marché d’Alibaba, ou même Uber.