Dans un communiqué publié le 28 mars 2021, Facebook annonce la construction de deux câbles traversant l’Océan Pacifique afin de relier l’Amérique du Nord à Singapour et l’Indonésie. Nommés Echo et Bifrost, les deux câbles passeront par une nouvelle route traversant la mer de Java. Ils augmenteront de 70% la capacité transpacifique, tout en assurant une redondance et donc une fiabilité du réseau. D’après Reuters, le câble Echo se fera partenariat avec Google et devrait être le premier terminé en 2023. Bifrost doit être achevé d’ici 2024.

Carte des câbles Bifrost et Echo construits par Facebook et Google qui reliront l'Amérique du Nord et l'Asie du Pacifique.

Les câbles Bifrost et Echo reliront l'Amérique du Nord et l'Asie du Pacifique. Crédit : Facebook

D’après la déclaration de Facebook, les deux câbles bénéficieront à des centaines de millions de personnes et à des millions d’entreprises en demande d’accès 4G et 5G. Pour ce projet, les deux géants américains travailleront avec Telin, une Filiale de Telkom indonésienne, et l’entreprise singapourienne de télécommunications XL Axiata qui est rattachée au conglomérat Keppel. Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé et le projet doit encore être approuvé par des autorités réglementaires.

En Indonésie, Facebook déploiera 3 000 kilomètres de fibres dans une vingtaine de villes du pays, dont Bali, Java, Kalimantan et Sulawesi. Ce déploiement se fera en partenariat avec le fournisseur de réseaux de télécommunications Alita. D’après une étude de l'Association indonésienne des fournisseurs d'accès à Internet, dans le pays insulaire, 73% de la population a accès à internet, mais majoritairement par les réseaux mobiles. Moins de 10% de la population a accès à une connexion haut débit. L’Indonésie fait partie des cinq marchés les plus importants pour Facebook.

À Singapour, Facebook a déjà investi dans des centres de données. Les nouveaux câbles ont pour objectif de maintenir la croissance numérique de la cité état. Plusieurs équipes de Facebook travaillant sur des pays d’Asie du Sud Est possèdent leur siège à Singapour.

Un autre câble commun à Google et Facebook est actuellement en construction : le Pacific Light Cable Network (PLCN). D’une longueur de 12 800 kilomètres, à l’origine le câble devait relier les États-Unis, Taïwan, Hong Kong et les Philippines. Mais, début mars 2021, Facebook a annoncé l’annulation de cette route à cause des « préoccupations actuelles du gouvernement américain concernant des liens de communication directs entre les États-Unis et Hong Kong ».