Ce mardi 23 mars, le futur PDG d’Amazon, Andy Dassy, a annoncé à ses employés avoir nommé Adam Selipsky pour le remplacer à la tête d’Amazon Web Services (AWS), la division de cloud computing du géant de l’eCommerce.

Selipsky est loin d’être un inconnu dans les rangs d’Amazon, puisqu’il a passé 11 ans au sein d’AWS avant de rejoindre Tableau en tant que PDG. Il a d’ailleurs eu un rôle important dans le rachat de l’entreprise spécialisée dans la visualisation de données par Salesforce pour la somme de 15 milliards de dollars. Si le responsable des ventes, Matt Garman, ainsi que le directeur général d’Amazon Elastic Compute Cloud, Peter DeSantis, étaient également des candidats potentiels, Adam Selipsky va finalement quitter sa position actuelle chez Tableau pour retourner chez Amazon.

Une photographie d'Adam Selipsky

Adam Selipsky a joué un grand rôle dans le rachat de Tableau par Salesforce. Photographie : Tableau

Il va donc remplacer Andy Dassy à la tête d’AWS, ce dernier ayant été choisi par Jeff Bezos pour reprendre la direction du géant de l’eCommerce. Le milliardaire a en effet décidé de quitter son poste de PDG pour se consacrer davantage à ses entreprises Blue Origin et Bezos Earth Fund. Il prendra néanmoins la place de président d’Amazon au mois de mai, lorsqu’Andy Jassy et Adam Selipsky intégreront leurs nouveaux postes. Dans un e-mail envoyé aux employés de la firme, le futur PDG déclare :

« Tableau a connu un succès important pendant la période où Adam était PDG - la valeur de l'entreprise a quadruplé en quelques années, Tableau a effectué une transition en changeant fondamentalement de modèle économique, passant des licences perpétuelles aux licences par abonnement, et l'entreprise a finalement été rachetée par Salesforce en 2019 dans l'une des plus grandes acquisitions de logiciels de l'Histoire. Après l'acquisition, Adam est resté le PDG de Tableau et a été membre de l'équipe de direction de Salesforce.

Adam apporte un jugement solide, une obsession pour le client, la constitution d'équipes, la génération de la demande et une expérience de PDG à une équipe de direction AWS déjà très forte. Et comme il a occupé un poste de direction chez AWS pendant 11 ans, il connaît bien notre culture et nos activités ».

Amazon est actuellement le leader dans le secteur du cloud computing mondial, qui a connu une croissance exponentielle en conséquence de la pandémie de Covid-19. La firme doit toutefois faire face à une concurrence toujours plus accrue de la part de ses rivaux, et particulièrement de Microsoft. L’année dernière, AWS a ainsi perdu un contrat très juteux avec le gouvernement américain au profit de la firme de Redmond.