Le 23 mars 2021, le constructeur automobile chinois Geely - propriétaire de Volvo et Lotus, actionnaire de Daimler qui détient Mercedes - a annoncé le lancement de Zeekr, une marque de véhicules électriques haut de gamme. D’après la BBC, les premières livraisons sont attendues pour le troisième trimestre 2021.

Geely n’est pas étranger au monde de la voiture électrique, bien au contraire. Polestar, propriété de Volvo produit des voitures électriques performantes. Le siège de Polestar se situe en Suède et les véhicules sont produits en Chine. Du côté de Lotus, la mobilité électrique est à l’honneur avec le modèle Evija. Par ailleurs, Geely possède l’entreprise de taxis London EV Company qui produit les taxis typiques de la capitale britannique, et qui conçoit des voitures hybrides.

L’annonce de Geely intervient dans un contexte tendu entre la Chine et Tesla. Le 19 mars 2021, le gouvernement chinois a interdit à ses fonctionnaires et militaires d’acheter et d’utiliser des véhicules de la marque américaine. Sont particulièrement mis en cause les caméras qui filment l’ensemble de l’environnement où se situe le véhicule. Par ailleurs, de potentielles portes dérobées dans les systèmes informatiques inquiètent le Parti communiste, notamment lors de l’appareillage d’un portable à la voiture. Pékin craint que certaines données de Tesla se retrouvent dans les mains du gouvernement des États-Unis, ce qu’Elon Musk dément. Une mauvaise passe pour l’entreprise américaine qui, sur l’année 2020, a réalisé 30% de ses livraisons et 20% de son chiffre d’affaires dans l’Empire du milieu. Sur la même année, la Tesla Model 3 a été la voiture électrique la plus vendue en Chine.

Zeekr fera donc face à la concurrence de Tesla, mais aussi de groupes chinois comme Nio, Xpeng et Li Auto. En outre, Dongfeng Motor, une entreprise chinoise partenaire de Nissan et PSA Peugeot Citroën, a annoncé une gamme de voitures électriques baptisée Voyah. Les premières livraisons de Voyah sont prévues pour juillet 2021. Cette concurrence sert l’ambition du gouvernement chinois qui souhaite que 20% des voitures vendues soient électriques à partir de 2025.

Zeekr se concentrera d’abord sur le marché chinois tout en cherchant à gagner des parts de marché à l’étranger. La marque sera exploitée sous une nouvelle entité, Lingling Technologies. En 2020 les ventes de Geely ont baissé, passant de 1,36 millions de véhicules vendus en 2019 à 1,32 millions en 2020.