Avec un chiffre d’affaires estimé de 33 milliards de dollars en 2020, le cloud est devenu un marché très important. Dynamisé par la pandémie qui a accéléré les besoins en stockage des entreprises, les particuliers s'y intéressent eux aussi, ce qui a incité le groupe Alibaba à lancer son offre cloud à destination de ces derniers, appelée Alibaba Cloud Drive.

Le marché mondial du cloud est actuellement dominé par les Américains avec Amazon en chef de file, suivi par Microsoft et Google. Mais les Chinois ont également commencé à investir ce marché juteux qui connaît une croissance affolante. C’est notamment le cas du groupe Alibaba qui, avec son offre Alibaba Cloud; a trouvé en sa filiale un formidable relais de croissance. Fondée en 2009, elle est déjà le plus grand fournisseur de services de cloud à destination des professionnels en Chine. Au cours du dernier trimestre 2020, le chiffre d'affaires de l'activité cloud d'Alibaba a augmenté de 50% pour atteindre 2,07 milliards d’euros, contribuant ainsi à 7% du chiffre d'affaires du groupe. Encore loin des revenus générés par ses rivales outre Atlantique, la firme a encore d’autres atouts dans sa poche pour les rejoindre.

Alibaba Cloud vient en effet d'annoncer le lancement d’un nouveau produit, Alibaba Cloud Drive, un espace de stockage dédié aux particuliers. Le service, qui a été ouvert aux tests publics lundi, offre aux utilisateurs jusqu'à deux téraoctets de stockage gratuit et des vitesses de chargement et de téléchargement élevées. Pour le moment, l’offre n’est proposée que pour les environnements iOS et Android. Alibaba vient ainsi marcher sur les plates-bandes d’acteurs déjà bien établis en Chine comme le moteur de recherche Baidu avec son offre Baidu Wangpan qui détient 40 millions d'utilisateurs actifs mensuels, suivi de Tencent, qui avec Weiyun détient 4,4 millions d’utilisateurs.

Mais avec un marché chinois de 404 millions d’utilisateurs personnels en 2020, le secteur reste très fragmenté et il reste de la place pour de nouveaux acteurs désireux de répondre aux besoins croissants des internautes. "À l'ère de la 5G, des scénarios et des capacités de services cloud plus riches vont émerger... la demande des utilisateurs de disques en ligne va continuer à augmenter", a ainsi déclaré Daniel Zhang Yong, le président-directeur général d'Alibaba.

Alors que la Chine accélère ses investissements numériques (les revenus du marché du cloud grand public devraient y croître de plus de 20% par an de 2019 à 2024), de nombreuses enquêtes anti-rust ont été lancées dernièrement contre les principales entreprises technologiques du pays. Il faudra donc être vigilant dans les prochaines semaines et voir si le gouvernement chinois voit l’expansion du géant Alibaba dans le cloud d’un très bon œil...