Alors que les essais se multiplient pour Starship et que les prototypes s'enchaînent, SpaceX a déclaré avoir terminé une étape majeure dans la construction de la fusée qui permettra de propulser cet immense vaisseau spatial dans l'espace. Un lanceur géant de 70 mètres de haut... Il faut imaginer un Boeing 747 debout. Et ça, c'est juste la taille de la fusée. Quand on ajoute le vaisseau Starship, on arrive à 120 mètres de haut.

La Super Heavy prend forme

Cette nouvelle génération de fusée est impressionnante. Il faut dire que le vaisseau Starship est lui-même très impressionnant. Pour propulser une telle masse dans l'espace, SpaceX a été obligé de repenser complètement son lanceur. Impossible d'utiliser la Falcon 9 ou la Faclon Heavy pour imaginer envoyer Starship dans l'espace. C'est pour cette raison que la société d'Elon Musk a imaginé la Super Heavy : une fusée multi-fonctions de 5 000 tonnes...

Les différentes fusées de SpaceX. Source : Claire Braikeh pour Numerama

Le tout premier prototype de la Super Heavy vient justement d'être terminé. La fusée devrait effectuer de premiers tests sans le vaisseau. Pas de vol prévu avec Starship pour le moment. Les tests permettront notamment à SpaceX de s'assurer que les réservoirs de carburant peuvent supporter la pressurisation et les températures extrêmes nécessaires pour maintenir stable toute cette matière inflammable avant l'allumage des moteurs.

Le premier prototype de la Super Heavy présenté par Elon Musk. Image : Elon Musk

Elon Musk mise tout sur son vaisseau Starship

La Super Heavy utilise, tout comme le vaisseau Starship, des moteurs Raptor. Il s'agit de moteurs fonctionnant au méthane, créés de toutes pièces par spaceX pour cette nouvelle génération de vaisseaux. La version finale de la Super Heavy comptera un total de 28 moteurs Raptor. Ce premier prototype n'effectuera pas de vol. Il restera au sol car il est destiné à être utilisé uniquement pour tester les mécanismes de transport. Le prochain prototype prendra son envol d'ici quelques mois.

Parallèlement, la construction du vaisseau Starship progresse bien. Le développement de ce vaisseau spatial est devenu la priorité absolue d'Elon Musk, qui prévoit de le faire voler vers Mars dès 2024. Avec ce vaisseau, l'objectif ultime de Musk est de : "transporter des équipages et des cargaisons en orbite terrestre, sur la Lune, sur Mars et au-delà". Sa société SpaceX s'est engagée à servir de fournisseur à la NASA pour les futures missions spatiales, à commencer par Artemis. Le premier alunissage est prévu pour 2024.