Bird rencontre un franc succès sur le Vieux Continent, et l’entreprise de location de trottinettes compte bien l’exploiter. Elle a ainsi annoncé un investissement de 150 millions de dollars en Europe, ainsi que son implantation dans 50 villes supplémentaires.

Pour prendre en charge son expansion, Bird a embauché le Français Renaud Fages en tant que responsable mondial des opérations et l’Irlandais Brendan O’Driscoll au poste de responsable du produit, de la croissance et des données. Cette décision est motivée par la popularité des trottinettes électriques en Europe, où leur utilisation est favorisée grâce aux nombreuses pistes cyclables, et où la culture des véhicules personnels est moins importante qu’outre-Atlantique, note The Verge.

« L'Europe joue un rôle de premier plan non seulement dans l'adoption des micro-véhicules électriques, mais aussi dans le réaménagement des villes pour promouvoir leur utilisation en toute sécurité », a ainsi déclaré Travis VanderZanden, fondateur et PDG de Bird, dans un communiqué. Ce nouvel investissement va notamment permettre à la licorne américaine de mettre en œuvre la prochaine génération d'applications de recyclage et de seconde vie pour les véhicules », ainsi que de développer « des programmes d'équité à la pointe de l'industrie et à l'établissement de partenariats dans toute la région destinés à améliorer les transports pour tous les Européens ».

Une trottinette Bird.

Bird est une entreprise de location de trottinettes en libre-service basée à Santa Monica. Image : Chandra Oh / Unsplash

« Accroître l'accès aux scooters électriques et encourager l'utilisation régulière de la micromobilité est absolument essentiel durant les mois de printemps, alors que de plus en plus de villes lèvent lentement les restrictions liées à la pandémie et que les commerces commencent à rouvrir. En simplifiant les caractéristiques de notre Global Ride Pass, en ajoutant de nouveaux plans tarifaires basés sur les besoins des utilisateurs et en le rendant disponible dans des dizaines de villes supplémentaires, nous sommes en mesure d'étendre la portée et les avantages à long terme de la micromobilité à des millions de personnes supplémentaires dans le monde entier », a de son côté déclaré Brendan O’Driscoll.

Les trottinettes de Bird sont d’ores et déjà disponibles dans une cinquantaine de villes européennes, la firme va ainsi doubler sa présence sur le Vieux Continent. Elle a néanmoins rencontré un important revers en France, en perdant l’appel d'offres lancé par la mairie de Paris au profit de Lime, Dott et Tier. Ces trois firmes sont également en passe de faire leur arrivée à Londres où les trottinettes électriques en libre-service sont encore interdites, selon Les Échos. Bird ne fait toutefois pas partie des sociétés qui intéressent la capitale britannique pour le déploiement de ces véhicules.