Lancé l’année dernière et disponible uniquement pour les membres premium jusqu’à présent, Dropbox Passwords, le gestionnaire de mots de passe de Dropbox sera proposé en avril prochain aux utilisateurs de l’offre gratuite. Une offre toutefois limitée et destinée à attirer de nouveaux utilisateurs sur sa plateforme.

Dropbox propose depuis juin dernier aux utilisateurs ayant souscrit à l’offre payante, Dropbox Passwords, un gestionnaire permettant d’enregistrer ses mots de passe sur plusieurs appareils en même temps afin d’éviter de les retaper à chaque fois. Comme d'autres gestionnaires de mots de passe tels que Dashlane ou 1Password, la fonctionnalité permet de synchroniser ses mots de passe sur son navigateur ou sur ses applications iOS et Android, ainsi que sur Windows, macOS, et Linux. Autrefois disponible uniquement pour les utilisateurs de l’offre payante, Dropbox offrira sa fonctionnalité dès le mois d’avril aux utilisateurs inscrit sur la plateforme gratuitement et dans la limite de 50 mots de passe synchronisables sur trois appareils en même temps. Le partage sécurisé des mots de passe avec d'autres personnes devrait arriver "peu de temps après", selon la société.

Interrogé sur la limitation à 50 mots de passe, Dropbox déclare : "Nous sommes convaincus que 50 mots de passe conviendront à la plupart des utilisateurs de notre plan Dropbox Basic. Pour ceux qui ont besoin de plus, nous avons un certain nombre d'autres options de plan pour répondre à divers besoins et situations individuelles, familiales ou professionnelles". Comprenez ici que cette nouveauté est donc un moyen pour la firme d’attirer des utilisateurs sur sa plateforme autrement qu’en leur proposant du stockage en ligne gratuit. Dropbox propose en effet 2 offres payantes permettant d’accéder à des fonctionnalités plus intéressantes pour ceux qui ont de gros besoins de stockage.

Avec le rachat de DocSend la semaine dernière, on peut voir que Dropbox propose toujours plus de nouvelles fonctionnalités aux professionnels, qui représentent la clientèle la plus importante du service. Mais dans sa volonté de séduire toujours plus de nouveaux clients, l'application continue d’étoffer son offre Basic à destination du grand public afin d’espérer les convertir en utilisateurs payants dans un second temps, au même titre que Google avec son offre Google Workplace.