Encore aujourd’hui, l’emailing reste le canal le plus plébiscité par les entreprises qui veulent rester présentes à l’esprit des consommateurs. Et pour cause, le ROI d’une campagne d’emailing reste à l’heure actuelle plus élevé que n’importe quelle autre action marketing ; pour 1$ dépensé, on peut s’attendre à obtenir des recettes d’environ 38$. (DMA, 2019).
Rien de plus performant que l’emailing pour toucher de nombreuses personnes en même temps, et surtout des personnes potentiellement intéressées par ce que vous leur racontez. Mais pour atteindre les objectifs fixés, vous devez bien connaître les rouages de l’emailing. Vous vous demandez comment faire une campagne emailing efficace ?

Voici 5 étapes à suivre pour lancer une campagne emailing efficace.

Étape #1 : Collectez des adresses email

La première étape consiste à collecter des adresses email. Sans liste de contacts bien définie, aucune chance pour que votre campagne emailing soit un succès.
Et pour obtenir de nouvelles adresses email, c’est très simple ! Il vous suffit de proposer en téléchargement gratuit des contenus à valeur ajoutée sur votre site internet ; pour cela, intégrez des formulaires (opt-in) sur lesquels vos visiteurs pourront renseigner leurs coordonnées et leur adresse email.
L’emailing est soumis au respect du RGPD qui impose à tous les professionnels de recueillir le consentement de leurs contacts avant tout envoi.
Faites donc apparaître sur votre formulaire une case indiquant la mention « je souhaite recevoir vos offres commerciales », qu’ils cocheront s’ils sont intéressés.

Étape #2 : Segmentez vos contacts

La segmentation vous permet d’envoyer le bon message aux bonnes personnes, et au bon moment. Vous pouvez segmenter selon divers critères : sociodémographiques, psychologiques et comportementaux.
Il peut être pertinent de regrouper vos prospects en fonction du degré d’intérêt qu’ils ont pour vos produits : se trouvent-ils tout en haut du tunnel de conversion (phase prise de conscience) au milieu (phase considération) ou tout en bas (phase prise de décision) ?

Étape #3 : Créez votre campagne emailing

Maintenant, réfléchissez au design de votre emailing, aux visuels à intégrer, au contenu, à l’objet, au pré-header. Pour le contenu de l’emailing, n’hésitez pas à suivre la célèbre formule AIDA.

1/ Attention

Pour capter l’attention, rédigez un titre original qui intriguera vos destinataires. Souvent l’accroche contient une promesse, ou une problématique de départ à laquelle vous répondrez par la suite. Optez pour la forme interrogative ou exclamative pour que le prospect se sente concerné.

2/ Intérêt et Désir

Pour susciter l’intérêt et le désir, présentez votre offre de produits ou de services en mentionnant leurs avantages et bénéfices client. Ainsi, en répondant à la problématique que vous avez énoncé au départ, vous rassurerez vos interlocuteurs et leur donnerez envie d’en savoir plus sur vos produits.

3/ Action

Pour finir, intégrez un call-to-action renvoyant vers une landing page spécifique. Pour donner envie de cliquer sur le bouton d’appel à l’action, privilégiez des verbes d’action : « je découvre », « je teste », « j’achète ».
Il est temps pour vous de passer à la création de votre campagne emailing depuis votre logiciel d’emailing. Choisissez un template et personnalisez-le à votre convenance.

Étape #4 : Construisez vos scénarios et automatisez

C’est en fonction des actions réalisées par vos cibles (téléchargement d’un contenu, inscription à un webinar, visite d’une landing page, ajout d’un article dans un panier, etc.) que vous allez déterminer quel emailing leur envoyer.
Avec un logiciel de Marketing Automation, toutes ces actions marketing s’exécuteront automatiquement. La conception de scénarios automatisés augmente l’impact de vos campagnes d’emailing : en adressant des emailings personnalisés, répondant au moment opportun aux besoins de vos interlocuteurs, vous les faites avancer progressivement dans l’entonnoir de conversion.

Étape #5 : Analysez votre campagne

Pour gagner en efficacité, une campagne d’emailing se doit d’être analysée, il faut prendre en compte le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture de votre campagne, le taux de clic sur vos call to action mais également le taux de conversion.

Vous pouvez aussi utiliser l’AB Testing pour déterminer quelle version d’emailing suscite le plus d’intérêt auprès de vos cibles. Pour cela, préparez deux versions d’emailing, envoyez-les à deux échantillons de contacts, et comparez les KPI’s cités plus haut.

C’est un excellent moyen pour définir l’impact de certains éléments de votre campagne sur lesquels vous hésitez encore. Par exemple, vous pouvez tester votre objet et découvrir lequel déclenche un taux d’ouverture plus élevé ; tester une accroche, ou des boutons d’appel à l’action.

Dans tous les cas, retenez que l’optimisation de vos campagnes d’emailing est un gage de qualité et de performance.

Alors, prêt à lancer une campagne emailing impactante ?