Des chercheurs de NVIDIA et du département des cellules souches et de la biologie régénérative de l’Université de Harvard viennent de présenter un outil révolutionnaire dans le monde de la recherche génétique. Dans un communiqué, l’entreprise spécialisée dans la création de cartes et de puces graphiques pour PC explique ainsi avoir réussi à développer une intelligence artificielle (IA) entraînée grâce au  deep learning, permettant d’exécuter des expériences sur les cellules rares et uniques.

Le séquençage d’un génome boosté par l’IA

Lundi 8 mars 2021, Nvidia et Harvard ont publié dans la revue Nature Communications une étude présentant une toute nouvelle intelligence artificielle prénommée AtacWorks. Grâce à cette IA, les chercheurs affirment pouvoir séquencer un génome en seulement une demi-heure grâce au GPU NVIDIA Tensor Core. Une avancée conséquente lorsque l’on sait que les méthodes traditionnelles effectuent ce type de processus en un peu plus de deux jours.

Pour faire simple, l’intelligence artificielle AtacWorks permet de trouver des zones de l’ADN pouvant activer certaines fonctions spécifiques du corps. En analysant ces données, les scientifiques pourraient alors réussir à identifier chez des personnes le risque d’être atteint de maladies telles que l’Alzheimer, des cancers ou encore des pathologies cardiaques. Jason Buenrostro, co-auteur de l’étude et professeur assistant à l’Université de Harvard, ajoute que le nouvel outil permet aujourd’hui « de mener des expériences sur une seule cellule qui nécessiteraient généralement 10 fois plus de cellules ». Cela permet ainsi aux scientifiques de réduire les coûts de collecte de données.

Selon Avantial Lal, auteur principal de l’étude et chercheur chez NVIDIA, AtacWorks va permettre à l’avenir d’ouvrir « de nouvelles possibilités en matière de découverte de médicaments et de diagnostics ».

NVIDIA et HArvard collabore pour créer un outil qui accélerera l'analyse du génome grâce à l'intelligence artificielle.

NVIDIA et un groupe de chercheur de Harvard créent un outil basé sur l'intelligence artificielle pour accélérer l'analyse du séquençage du génome. Image : NVIDIA

L’IA : un domaine fortement en vogue chez NVIDIA

Dans l’inconscient collectif, NVIDIA est largement reconnu pour la conception de cartes graphiques. Cependant, l’entreprise ne se contente pas de satisfaire les performances visuelles et techniques des joueurs. En effet, le développement de l’intelligence artificielle est au cœur de l’activité de l’entreprise depuis quelques années.

Pour donner quelques exemples, nous pouvons citer les précédents travaux de NVIDIA sur une IA permettant d’apprendre à un robot muni d’un bras et d’une pince comment attraper un objet positionné de différentes manières sur une main. L’objectif de cet apprentissage est d’implémenter à l’avenir leur IA sur des robots d’entrepôt afin d’aider les humains. Dans le domaine des jeux vidéo, l’IA des cartes graphiques produites par l’entreprise permet notamment d’améliorer la qualité des environnements, mais aussi d’économiser des ressources. Encore plus récemment, l’ère du télétravail a incité l’entreprise à perfectionner la qualité visuelle des caméras lors des appels en visioconférence grâce à une IA.