Il n'est pas aussi populaire qu'Android TV, et ne le sera probablement jamais, mais LG compte bien permettre à son environnement WebOS d'étendre ses ailes sur les téléviseurs d'autres marques. Basé sur le noyaux Linux, lui aussi, WebOS est aujourd'hui principalement utilisé sur les téléviseurs du géant coréen y compris sur ses modèles OLED. La marque a annoncé ce 23 février qu'elle comptait néanmoins l'ouvrir à d'autres marques pour « remodeler le secteur de la télévision pour les fournisseurs de technologie et de contenu, tout en augmentant de manière significative la présence et la proéminence de LG sur le marché mondial du divertissement à domicile ». Plusieurs fabricants ont d'ores et déjà annoncé qu'ils utiliseraient WebOS pour leurs prochains téléviseurs. Parmi eux, RCA, Ayonz et Konka, dont la présence en dehors du marché chinois est relativement modeste.

LG veut concurrencer les environnements Roku TV et Amazon Fire TV

Comme le précise The Verge, cette annonce intervient alors que LG profitait du CES 2021 en janvier pour dévoiler une version repensée de WebOS, axée sur un grand menu navigable, proche de ce que propose Amazon sur ses Fire Stick. Jusqu'à présent, WebOS se limitait à une simple barre d'applications que l'on pouvait afficher sur la portion inférieure du téléviseur depuis n'importe quel programme. Un environnement minimaliste et efficace que de nombreux utilisateurs avaient appris à apprécier, mais qui empêchait probablement LG d'afficher suffisamment de contenus sponsorisés.

Les acheteurs de téléviseurs auxquels LG aura accordé une licence pour WebOS n'auront de toute façon pas à ce soucier de ce changement... tout du moins pas dans l'immédiat. Les téléviseurs tiers concernés devront en effet se contenter de WebOS 5.0, et donc d'une ancienne version de l'environnement.

« Les détenteurs de licences de webOS TV bénéficient d'un environnement familier et très apprécié ainsi que d'un riche ensemble de fonctionnalités telles que la recherche et le contrôle vocal, les algorithmes d'IA intégrés et la connectivité facile qui ont valu à webOS des éloges de la part de l'industrie et des consommateurs », explique LG dans un communiqué relayé par The Verge. « Avec LG webOS TV, les partenaires bénéficient également (...) de l'accès à des applications et à des services de streaming mondiaux comme Netflix, YouTube, Amazon Prime Video », poursuit la marque avant d'ajouter que « les modèles de télévision compatibles comprendront également la télécommande dédiée Magic Motion ».

Au travers de cette mise à disposition de WebOS par le biais de licences, on peut imaginer que LG parviendra à accroître rapidement le parc de téléviseurs fonctionnant grâce à son système, notamment en Chine. La chose pourrait avoir des retombées positives pour l'OS. Plus grand sera son nombre d'utilisateurs, plus son marché d'application sera par exemple fourni. Un point important puisqu'à l'heure actuelle le store de WebOS comprend surtout les principales applications streaming... et pas grand chose de plus.